.
.

Le triomphe de la vérité

.

Gigantesque marche sur les directions des réseaux GSM: Des consommateurs dénoncent la qualité des services de MTN et MOOV


Vues : 1

« Halte à l’arnaque, à la surfacturation, à l’abus des consommateurs, à la facturation suspecte, à la tarification exorbitante, à un service internet inaccessible et des forfaits internet surenchéris, à l’interruption brusque des appels, à la communication trop cher, aux services-clientèle jamais joignables, aux défalcations arbitraires de crédits ». C’est ce qu’on pouvait lire sur les pancartes et banderoles des consommateurs des produits GSM dans les rues de Cotonou mercredi dernier. Ils exprimaient, en effet, leur amertume face au traitement que font d’eux ces deux opérateurs GSM. La forte pluie qui s’est abattue sur la ville de Cotonou n’a donc pas été un obstacle à cette marche pacifique et de dénonciation sur les directions générales des réseaux MOOV (aujourd’hui Etisalat-Bénin) et MTN. Pancartes et banderoles en mains, les centaines de consommateurs ont parcouru une dizaine de kilomètres avant de laisser leur message aux opérateurs concernés. Dans les yeux, on lisait mécontentement,désolation, frustration, amertume, ras-le-bol. De la place de l’Etoile Rouge aux environs de 09 heures 30 minutes à la direction générale de MOOV au carrefour Sonacop en passant par le Carrefour Unafrica, la Bourse du travail, le carrefour Soneb, les manifestants n’ont fait que réclamer ce qui est de leur droit. Dirigée par le président de l’ONG Bénin-Conso et droit de l’Homme (BCDH ONG), Hermann Mèton, avec l’encadrement de la police nationale, la première étape de cette marche a chuté à MOOV aux environs de 10 heures 05 minutes. Après une trentaine de minutes de marche, la grande foule a été reçue par trois responsables de MOOV Bénin. Là, la motion a été lue par Hermann Mèton. Au nom des consommateurs, il a exigé le respect du droit des consommateurs, d’un service de qualité, d’une tarification claire et limpide, un service clientèle de qualité, une connexion fiable et une ligne opérationnelle pour les plaintes. « La situation du consommateur béninois est très peu enviable », déplore-t-il, tout en ajoutant que cet état de chose est simulable à un assassinat financier à long terme du consommateur. En réponse à leurs doléances, c’est le Directeur juridique et de régulation d’Etisalat Bénin, Alexis Aïtchéou assisté de deux responsables de la société qui a informé de l’absence du directeur général. Pour lui, cette marche est qualifiée de retour-clients et avec la promesse d’un compte rendu au directeur général.

MTN aussi mis en garde

Après l’étape de MOOV, cap a été mis sur la direction générale de MTN située à quelques mètres de la direction générale d’Ecobank à Ganhi. A ce niveau aux environs de 11 heures 15 minutes, le message a été le même à la différence que c’est Hermann Mèton qui a dénoncé ce qu’il appelle « l’assassinat du client ». « La situation du consommateur béninois est très peu enviable », déplore-t-il, tout en qualifiant la situation simulable à un assassinat financier à long terme du consommateur.Pour finir, les manifestants confient que dans les prochains jours, si rien n’est fait, les deux réseaux Gsm risquent de voir leur clientèle réduite. Ils promettent revenir si leurs doléances n’ont vraiment pas été prises en compte.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page