.
.

Le triomphe de la vérité

.

Visite de l’ambassadeur hollandais Jos Van Aggelen chez le médiateur de la république: L’importance de l’institution de médiation au centre des débats


Vues : 1

« Je suis venu voir le médiateur de la république parce qu’il a été nommé, il y a quelques mois. Je ne l’avais pas encore rencontré officiellement. J’ai tenu à lui rendre visite parce que je crois que l’institution du médiateur est une institution très importante dans la gestion d’un pays ». Ces propos sont de l’ambassadeur des Pays Bas près le Bénin, Jos Van Aggelen. Reçu en audience, hier mardi 18 mars, par le médiateur de la république, Joseph Gnonlonfoun, il a estimé qu’il est important de doter les pays d’institutions de médiation. Car, justifie-t-il, le médiateur de la république a un rôle non négligeable pour la consolidation des acquis de la démocratie. Jos Van Aggelen a, à cet effet, félicité le successeur du frère Melchior pour sa nomination. En dehors du point relatif à l’institution même, les deux hommes ont échangé sur les domaines d’intervention de la Hollande au Bénin. Il s’agit des secteurs de l’eau, de l’assainissement, de l’agriculture etc. Pour l’hôte de Joseph Gnonlonfoun, les relations entre l’ancien Dahomey et la nation de son visiteur se portent à merveille.

Lire ici sa déclaration à la presse après l’audience

« … Nous intervenons dans beaucoup de secteurs au Bénin. Nous avons aussi appuyé à l’époque l’institution du médiateur avec l’amélioration et la construction de ce bâtiment. En ce moment, j’ai parlé avec le médiateur sur le développement de l’institution. On a également échangé sur les problèmes majeurs dans ce domaine. Nous ne sommes plus dans ce secteur de gouvernance, mais plutôt dans celui de l’eau et de l’assainissement, la sécurité alimentaire, la santé reproductive. Ce n’est donc pas prévu qu’on va participer au financement des programmes dans ce domaine. Mais cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas intéressés… Dans l’eau et l’assainissement, nous sommes un partenaire privilégié du Bénin. Nous finançons les projets de l’eau un peu partout dans le pays. Nous sommes dans toutes les municipalités du Bénin avec notre programme eau et assainissement. Nous sommes aussi dans le secteur agricole. Notre programme est nouveau. Mais depuis deux ans, nous intervenons dans le domaine, par exemple, des pistes rurales. On vient de commencer aussi le programme dans le cadre du foncier et nous sommes actifs dans le domaine de l’agriculture dans le Sud-Est sur la frontière avec le Nigéria. Il s’agit de promouvoir le commerce du Bénin avec le Nigéria ».

Propos recueillis par Esckil AGBO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page