.
.

Le triomphe de la vérité

.

Subvention de l’Etat aux fédérations sportives: « Chaque fédération bénéficiera de l’assistance qu’elle mérite », propose Julien Minavoa


Vues : 7

sport1Le président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnosb), Julien Minavoa est soucieux du développement du sport dans le pays. Il ne cesse de le faire savoir, chaque fois, que l’occasion lui est offerte. Cette fois-ci, c’est lors de la cérémonie de clôture de la 1ère édition des cours avancés en management du sport qu’il s’est prononcé. Pour lui, toutes les actions qui sont menées et qui le seront encore doivent rentrer dans la vision des jeux olympiques de 2020. Il pense également que chaque fédération aura une assistance à la hauteur de ses résultats.

Lire sa déclaration
« Notre intention est de nous donner comme échéance les jeux olympiques de 2020 bien que nous sommes conscients que, pour diverses raisons, nous ne serons pas tous aux affaires en ce moment-là.  Mais nous aurions été utiles maintenant en projetant pour 2020 les dispositions nécessaires qui permettront au sport béninois de s’inscrire à ces jeux, dans plusieurs disciplines. Et pour le faire, ce sont les responsables qui ont reçu la formation sur le management du sport qui aideront chacune de nos fédérations dans la planification des actions pour réussir cet objectif, c’est-à-dire, préciser l’étape que doivent atteindre les fédérations après un an et après deux ans. Ainsi, aux jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016, il sera possible de faire le bilan à mi parcours. Ce bilan permettra de classer nos fédérations en deux grands pôles de développement. Le premier comptera après évaluation sur des bases claires et chiffrées, les 5 ou 10 meilleures, selon les disponibilités ou les dispositions de l’Etat. Ce sont ces 5 ou 10 fédérations les plus performantes qui bénéficieront pleinement de l’appui qu’il faut afin de commencer par prendre des dispositions pour qu’en 2020 et ce sur tous les plans, rien ne manque à ces fédérations. Dans le pôle B, il y aura le reste des fédérations que le Ministère va continuer à assister comme il en a l’habitude déjà. Mais, à la deuxième échéance, le classement fera en sorte que, parmi les fédérations du pôle A, les deux qui seront moins performants vont descendre dans le pôle B. En revanche, les deux qui seront plus performants vont monter dans le pole A. Ce faisant, vous comprenez que, plus personne, n’aura de raison à ne pas travailler, à vouloir rester derrière, au risque de disparaitre. Comme cela, ce serait terminé pour les improvisations et également pour le globalisme dans la médiocrité qui fait que notre pays est encore à ce stade dans le domaine du sport. Car, sans rien faire, des fédérations se présentent, aujourd’hui, pour solliciter de l’assistance au même titre que les autres qui travaillent. Alors, avec cette nouvelle vision, chacun aura l’assistance qu’il mérite.»

Propos recueillis par Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page