.
.

Le triomphe de la vérité

.

Passation de charges à la tête de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics : Eugène Dossoumou s’installe et appelle le personnel à un engagement total


Vues : 1

Après la signature des actes, le Président sortant et le Président entrant se saluent chaleureusementLe tout nouveau président de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP), Eugène Dossoumou a officiellement pris les commandes de cette institution hier à la faveur d’une cérémonie de passation de charges avec son prédécesseur, Ibrahima Soulémane. Il a invité, à cette occasion, tout le personnel à un engagement total pour relever les nouveaux défis qui attendent l’ARMP.

« Par la présente cérémonie, je vous rejoins pour relever avec vous les nombreux défis auxquels notre institution devra faire face dans l’accomplissement des missions aussi nombreuses que multiformes à elles dévolues. J’espère que vous appréhendez l’enjeu et voudrais vous inviter à un engagement total ». L’appel lancé hier par le tout nouveau président de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP), Eugène Dossoumou, à ses collaborateurs, sonne comme un déclic pour booster davantage les prouesses que réalise cette institution depuis son existence. La cérémonie de passation de service organisée au siège de l’ARMP à Cotonou marque officiellement l’entrée en fonction de l’ex secrétaire général du gouvernement qui, visiblement, veut aller vite. «Dans les prochaines heures, nous devrons nous rencontrer pour organiser le travail et trouver les voies et moyens pour faire face aux défis, prendre notre part au vaste chantier de l’édification de notre nation que nous voulons prospère », a-t-il annoncé, ajoutant que « le train de la bonne gouvernance en vue de l’émergence de notre pays ne doit pas nous laisser sur le quai ».
Nommé à ce nouveau poste de responsabilité tout autant prestigieux que celui qu’il occupait jusque-là, Eugène Dossoumou a vivement remercié le Chef de l’Etat, Boni Yayi, qui continue ainsi de lui vouer une grande confiance. « Je mesure la portée d’une telle confiance et de ma nomination dans un contexte où le Chef de l’Etat s’est engagé dans une lutte sans merci contre la corruption sous toutes ses formes », a-t-il affirmé. Il a aussi remercié le créateur. «Mon cœur reconnaissant, se tourne vers Dieu, le tout Puissant, en actions de grâce pour lui dire ma profonde gratitude, Lui le Maître de mon destin ».
Le 28 juin 2011, Eugène Dossoumou, alors fraichement nommé secrétaire général du gouvernement, prenait service des mains, de son prédécesseur de l’époque, Ibrahima Soulémane. L’histoire s’est répétée hier encore à l’ARMP entre les deux personnalités, toujours dans le même sens. «Je voudrais me réjouir de ce destin, qui me met toujours à vos côtés puis à votre suite. Nous avons certainement encore des choses à faire ensemble», a dit Eugène Dossoumou, qui pense continuer à solliciter l’ex-président de l’ARMP dans l’exercice des fonctions qu’il lui lègue.

« Que mes vœux de succès vous accompagnent pour le triomphe de l’ARMP »
Le président sortant Ibrahima Soulémane était également tout heureux de laisser la maison dans de bonnes mains. « Je ne doute pas, Monsieur le Président de l’ARMP, que vous mettrez à contribution vos compétences et votre connaissance des hommes, pour poursuivre toutes les actions et relever les défis qu’impose le dynamisme qui caractérise les marchés publics », s’est-il rassuré. « Que mes vœux de succès vous accompagnent pour le triomphe de la vision de l’ARMP qui aspire à devenir un pôle d’excellence et un centre de référence en matière de marchés publics dans la sous-région », a-t-il également souhaité. Il n’a pas manqué non plus d’énumérer les activités variées qui ont été menées au cours des 31 mois qu’il vient de passer à la tête de cette institution. Elles vont, selon lui, de l’élaboration des décrets d’application de la loi n°2009-02 du 07 août 2009, à la réalisation d’un audit indépendant des marchés passés par différentes autorités contractantes au titre des gestions budgétaires 2008, 2009, 2010, en passant par les sessions de formation organisées au profit des acteurs du système des marchés publics sur tout le territoire national et le règlement des litiges et différends ayant donné lieu à 31 décisions prises dans les formes requises.
Entre autres intervenants, le Secrétaire Permanent de l’ARMP, Hervé Nicaise Awolo a salué le travail abattu par le président sortant. Pour lui, avec son savoir-faire, sa sagesse, son engagement, sa foi et autres qualités propres, il a réussi à hisser l’ARMP au rang des institutions respectables du Bénin. Hervé Nicaise Awolo a également rassuré le président entrant de la grande disponibilité de toute l’équipe à l’accompagner dans la réussite de sa nouvelle mission. Des cadres de la présidence de la république, des représentants de plusieurs ministères, des représentants des partenaires techniques et financiers, des députés à l’Assemblée nationale et autres personnalités de marque ont pris part à cette cérémonie de passation de service.

Christian TCHANOU

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page