.
.

Le triomphe de la vérité

.

Face à la tension sociopolitique: ADEAESPO-Bénin invite Yayi à se mettre au-dessus de la mêlée


Vues : 0

Dans un communiqué de presse  parvenu à notre rédaction,  l’Ong ADEAESPO-Bénin préoccupée par la situation sociopolitique critique qui règne au Bénin en ce moment, exhorte le chef de l’Etat à se mettre au dessus de la mêlée.  Elle l’invite aussi à prendre son bâton de pèlerin pour aller discuter avec les partenaires sociaux en vue de la décrispation du climat social actuel assez tendu. Aussi, demande-t-elle, à Boni Yayi  « d’agir avec mesure en tenant grand compte du climat et des intérêts du peuple, seul juge de ses actions ».

Lire ci-après ledit communiqué de presse.

L’Observatoire  de l’ONG ADEAESPO-BENIN  dans son rôle de veille, de conscientisation, de mobilisation, de promotion,  pour la paix et le développement durable communique :
C’est avec peine et grande inquiétude que nous assistons depuis quelques mois à la crise socio politique que traverse notre pays. Une situation qui, si l’on n’y prend garde, risque de créer d’énormes préjudices notamment avec le durcissement des tons de part et d’autre depuis l’interdiction de la marche du 27 décembre 2013 et les défalcations sur les  salaires des grévistes.
Avec la génération actuelle des mouvements de grève surtout dans le triple secteur de la justice, de l’éducation et de la santé, l’Ong ADEAESPO Bénin tire la sonnette d’alarme et invite les deux parties à réviser leurs positions pour éviter tout pourrissement ou enlisement de la situation. C’est pourquoi, soucieuse du bien-être des populations et de la sauvegarde des acquis de notre démocratie, l’observatoire appelle les deux parties à la retenue, au dialogue, à la tolérance, à la compréhension, à l’esprit d’écoute et un peu plus de sacrifice comme vous savez bien le faire d’habitude. A cet effet, les violences verbales doivent laisser place à l’élégance dans les discours politique et syndical.
Nous invitons le Chef de l’Etat à se mettre au-dessus de la mêlée et à prendre son bâton de pèlerin pour discuter avec les partenaires sociaux en vue de la décrispation du climat social actuel assez tendu. Aussi, devant toute provocation, le Chef de l’Etat doit-il savoir raison garder et rester imperturbable pour l’intérêt supérieur de la nation. De plus, il doit constamment agir avec mesure en tenant grand compte du climat et des intérêts du peuple, seul juge de ses actions. L’Observatoire propose à cet effet, la mise en place d’un creuset de concertation permanente par souci d’anticipation ou de prévention de toute éventuelle crise d’une part et d’autre part pour permettre au Chef de l’Etat de mieux suivre son entourage qui constitue parfois un panier à crabes où s’accumulent souvent des frustrations diverses. Seul le changement de méthode pourrait lui permettre de redorer son blason et de se faire réellement aimer des populations en donnant un réel sens à ses multiples actions et efforts de développement afin de finir en beauté son mandat.
Par ailleurs, nous exhortons les partenaires sociaux à plus de pondération, de maîtrise de soi et à moins de passion tout en privilégiant l’esprit de dialogue, de compréhension et de sacrifice pour sortir de cette crise que vit douloureusement le peuple.
Vivement donc que les négociations gouvernement/syndicats rouvertes le lundi 03 février 2014 accouchent enfin d’une montagne et ceci grâce à l’esprit de sincérité et la franchise qui doit prévaloir lors des échanges que tout le peuple espère de tous ses vœux être fécond.

Vive la Démocrate qui nourrit et respecte les lois de la Nature.
Vive la Solidarité pour l’engagement citoyen,
Vive le progrès, pour que vive et prospère le bénin dans la paix et la joie.

Le Président

Ce 31 / 01 / 2014

Grégoire C.GLOWE

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page