.
.

Le triomphe de la vérité

.

Visite du ministre japonais de la justice à la Fondation Ifè: Rufin Zomahoun resserre ses liens avec le Japon


Vues : 4

ZomahounPour resserrer les liens d’amitié entre son pays, le Japon et le Bénin, le ministre délégué auprès du ministre de la justice du Japon Shinuke Okuno a effectué une visite d’amitié dans les locaux de la Fondation Ifè, sise au quartier Sainte Rita. Il sonnait 9 heures, ce mercredi 22 janvier, quand il a fait son entrée dans les locaux de l’institution, accompagné de l’ambassadeur du Japon Diani Tsukahara. Cette fondation est reconnue pour son rôle dans l’éducation, l’assistance sociale et la sauvegarde des amitiés entre l’Afrique et l’Asie. Emotion, joie et plaisir étaient au rendez vous pour accueillir la délégation. D’un cœur doux, humble et généreux, Rufin Zomahoun, n’est pas passé par quatre chemins pour montrer toutes les preuves témoignant de l’excellente mission qu’il accomplit dans la promotion et le développement de la culture japonaise au Bénin. Après une visite complète des locaux, le cap a été mis sur le centre d’apprentissage de la langue japonaise sis au sein de la fondation. Composé d’une cinquantaine d’étudiants béninois, ce centre a pour objectif de  transmettre la connaissance de la langue japonaise ainsi que sa culture aux apprenants. Après l’exécution des hymnes japonais et béninois, les vœux et présents des apprenants ont émerveillé Shinuke Okuno et la délégation qui l’accompagnait. Ravi et impressionné de voir des étudiants béninois s’exprimer dans sa langue, le ministre a promis, pour sa part, apporter son soutien pour encourager cette œuvre. Notons que cinq étudiants seront bientôt détenteurs d’une bourse japonaise. C’est une promesse que leur a fait Rufin Zomahoun, suite à leur brillante intervention en japonais lors de la formulation des vœux.

Rastel DAN (Stag.)

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page