.
.

Le triomphe de la vérité

.

Renforcement des capacités techniques des photographes au Bénin: L’APAB forme ses membres à l’usage des nouveaux appareils numériques


Vues : 4

Didier Kpassassi, le président de l'APABA travers une journée porte ouverte la semaine coulée, l’Association des photographes d’art du Bénin (APAB) a formé ses membres. C’était à l’Ecole supérieure des métiers d’art et de la culture «ESMAC-Hwendo» sise au quartier Agontinkon à Cotonou. A l’ouverture des travaux, le Président de l’APAB, Didier Kpassassi a rappelé, à ses pairs, le contexte dans lequel cette journée est instituée. Selon ses dires, les photographes d’art font face à d’énormes défis pour leur émergence. Et la raison principale, croit-on savoir, c’est l’avènement des nouveaux appareils numériques qui envahissent le marché de la photographie d’art. Pour Didier Kpassassi, il urge que les membres de l’APAB soit outillés afin de relever les défis qui s’imposent à eux. Car, selon ses propos, « la formation dans les écoles à la photographie d’art reste particulièrement coûteuse ». Et pour parvenir à ses objectifs, le président de l’APAB a mobilisé les compétences professionnelles qui existent actuellement sur le marché, lesquelles ont présenté aux participants, une série de communications sur le sujet. Le premier à s’essayer à cet exercice, c’est le professeur, Gontrand Hounsounou, président de l’Association des photojournalistes du Bénin (photojournaliste au Quotidien du service public, La Nation). Face aux participants, il a expliqué « l’importance de la photographie au Bénin ». Selon lui, la photographie est perçue comme « l’écriture de la lumière sans laquelle aucune prise de vue n’est possible ». Tout en faisant la différenciation entre la photographie picturale et celle fonctionnelle, il en déduit le rôle du photojournaliste qui se retrouve dans la dernière catégorie de photographe. Il le conçoit d’ailleurs comme l’habilleur des articles et conclut que la photographie demeure d’une importance capitale pour le fait qu’elle permet d’immortaliser le passé. Il faut dire qu’à travers la thématique « Comment réussir dans le domaine de la photographie ? », El Hadj Siaka Lawani, Directeur général d’Espérance Photo Studio a éclairé la lanterne des participants sur les comportements à adopter pour tirer profit du travail de photographe au Bénin.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page