.
.

Le triomphe de la vérité

.

Fin des crises FBF et CCIB: Naomie Azaria, un bâton magique du gouvernement Yayi II


Vues : 3

Azaria NaomieAprès la Fédération béninoise de football (Fbf), c’est la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib) qui est sauvée par l’actuelle ministre du commerce, Naomie Azaria. Un véritable coup de chapeau devra lui être tiré. Et pour cause, l’expertise dont elle a fait preuve au sein du gouvernement de Boni Yayi depuis son entrée dans cette équipe, le 11 août 2013. En effet, elle avait, en 2013, joué au sapeur pompier du football béninois en crise. Elle a réussi à sortir la Fédération béninoise de football de sa léthargie en la dotant d’un bureau élu à l’unanimité de ses membres. En cette période, c’est après seulement une cinquantaine de jours de gestion qu’elle a réussi ce challenge qui fera d’elle, la dame des défis, selon les syndicalistes. « Madame la ministre sortante, vous avez réussi là où les hommes ont échoué », avait lancé le premier responsable du syndicat des travailleurs du Ministère de la Jeunesse et des sports qui déplorait le fait qu’elle soit mutée en si peu de temps. « L’histoire retiendra, qu’une femme est passée par ici, au Ministère de la jeunesse, des Sports et des Loisirs, comme une étoile filante. Cette femme a fait naitre l’espoir du renouveau tant attendu du mouvement sportif national et d’un lendemain meilleur », avait conclu le responsable syndical. Aujourd’hui, c’est cette même dame qui sort l’économie et le monde des affaires de leur léthargie en réussissant l’organisation des élections consulaires. Désormais, « ministre de chance », joker magique et oiseau rare du gouvernement, elle devra se réjouir de ce que l’histoire retiendra aussi que c’est à son passage au Ministère du commerce que les élections consulaires dont l’organisation a duré deux ans, ont connu un heureux dénouement. Ceci en toute transparence. Actuellement, elle s’acharne à œuvrer pour la réussite de nouveaux chantiers dont celui de la motivation du personnel. En décembre 2013, Naomie Azaria s’est entretenue avec le personnel, « sans intermédiaires ». Elle a demandé aux différents responsables de placer, au cœur de leurs préoccupations, la satisfaction des intérêts des travailleurs.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page