.
.

Le triomphe de la vérité

.

Implication des enseignants retraités dans l’organisation des examens de fin d’année: Le ministre François Abiola et les partenaires sociaux définissent de nouvelles stratégies


Vues : 2

AbiolaL’implication des retraités du secteur de l’enseignement dans l’organisation des examens de fin d’année n’est toujours pas du goût des jeunes enseignants. Et pour éviter le blocage du processus, surtout dans l’organisation du baccalauréat, cette année, ils ont, à travers leurs syndicats,  tiré la sonnette d’alarme. C’est ainsi que le vendredi 03 janvier dernier, ils ont été reçus par le ministre d’Etat en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le Professeur François Abiola avec qui ils ont balisé le terrain pour une meilleure organisation des examens et concours au Bénin. Le premier à intervenir était le porte-parole du Front des partenaires sociaux et enseignants pour la relève de qualité (Fropase-Rq), Thierry DOVONOU qui pense que les enseignants en situation de classe luttent en réalité pour le respect des normes et non pour un conflit de génération. Selon ses propos, les enseignants en situation de classe pensent qu’il y a assez de cadres actifs pour occuper les fonctions de présidents de jury, de chefs-centres, de superviseurs, de contrôleurs pour les examens et concours. Une situation que le directeur de l’Office du bac, porte-parole des directeurs en charge des examens et concours du primaire au supérieur, Dr Alphonse da SILVA  a justifié.  De son intervention, il ressort, en réalité, que la liste des enseignants est souvent envoyée des établissements. Et majoritairement, c’est l’enseignement privé qui envoie les enseignants admis à la retraite qu’il pense toujours  actifs pour le travail. Mieux, les établissements privés sont  majoritairement dirigés par ces retraités dont les écoles ont un quota d’acteurs à envoyer pour ces travaux. « Les retraités du public ne font que 5% », a précisé Dr Alphonse da Silva en réponse au porte-parole du Fropase-Rq, Thierry DOVONOU qui a évalué le taux des retraités souvent conviés à 18,5%. Si pour le Fropase-Rq, ces enseignants invités sont des retraités,  ils sont, pour les organisateurs, des personnes ressources qui ont  également leurs expériences à partager avec la génération montante d’enseignants. Le ministre d’Etat, le Professeur Abiola a recommandé  un tête-à-tête entre les différents organisateurs et le bureau du Fropase-Rq afin que de nouvelles pistes soient tracées pour la réussite des examens de fin d’année.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page