.
.

Le triomphe de la vérité

.

Fin de mandat du CA/FITHEB sans nouveau Directeur: Le FITHEB 2014 dans l’impasse selon les administrateurs


Vues : 7

Le 22 décembre prochain, les membres du Conseil d’administration du Festival international de théâtre  du Bénin (FITHEB) vont finir leur mission. Face à la presse vendredi dernier dans les locaux de l’institution au Ciné Vog à Cotonou, le bureau du Conseil d’administration a présenté aux journalistes, l’état actuel de l’institution. On retient des explications données par le président du Conseil d’administration, Justin Ekpélikpézé ainsi que ses collaborateurs, que de profonds doutes planent sur l’organisation à bonne date du festival en 2014. Et pour cause, le nouveau directeur, Erick-Hector Hounkpè  élu depuis le 24 juillet dernier par le Conseil d’administration n’est toujours pas nommé. Raison évoquée, selon leurs explications, c’est que le ministre désapprouve son élection alors même que, selon les statuts et le règlement intérieur du FITHEB, le Comité d’organisation du FITHEB 2014 devrait être installé depuis le mois de septembre pour ainsi respecter le délai de six mois imposé par les textes avant la prochaine biennale. Du coup, le processus est bloqué alors que, selon les administrateurs, « tout a été fait conformément aux dispositions statutaires du FITHEB ». Or, selon leurs dires, le FITHEB 2014 devrait, pour respecter l’historique de la biennale, être organisé courant mars 2014. « On a toujours organisé le FITHEB en mars parce que sa création a une histoire. Le festival est né dans la période de la journée internationale du théâtre », a expliqué Justin Ekpélikpézé. Et s’il donne ces précisions, c’est justement parce qu’il a de bonnes raisons de le faire. Selon les craintes qu’il a exprimées, à en croire certaines indiscrétions, l’on s’affaire à déplacer la biennale jusqu’en août, voire octobre. Ce qui fausserait, selon ses explications, les données et mettrait inévitablement en cause l’historique de la biennale qui est faite pour se tenir en mars ou avril. Pour sortir de l’impasse, ils invitent le ministre de la culture, de l’alphabétisation, de l’artisanat et du tourisme, Jean-Michel Abimbola à prendre ses responsabilités en nommant maintenant qu’il est encore temps, le nouveau Directeur élu depuis le 24 juillet 2014. Il faut dire que le mandat de l’ancien directeur prend également fin en janvier prochain.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page