.
.

Le triomphe de la vérité

.

Campagne d’intoxication et de sabotage à la mairie de Bonou: Le maire Isidore Zinsou dénonce son 1er adjoint


Vues : 4

En réaction aux accusations portées contre sa personne par son premier adjoint, Alexandre Zannou, le maire de la commune de Bonou, Isidore Zinsou rétablit la vérité. A l’en croire, les propos fournis à la presse par le conseiller contestataire ne sont pas fondés et cachent bien des choses qu’il se refuse d’étaler à l’opinion publique.

Le climat au sein du conseil communal de Bonou paraît brisé et la tension reste forte entre la majorité des conseillers et le premier adjoint Alexandre Zannou. Le collaborateur immédiat du chef de l’hôtel de ville de Bonou n’est pas encore, semble- t-il, arrivé au terme de ses accusations contre son patron malgré qu’il a été pris au dépourvu par la population de Bonou devant le Préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau, Moukaram Badarou en tournée statutaire la semaine dernière. Se confiant à la presse, celui-ci a fait certaines déclarations que le maire estime non fondées. D’entrée de jeu, le premier responsable de Bonou s’est indigné contre les dires de son adjoint qui font croire qu’il gère de manière solitaire la commune. Pour Isidore Zinsou, toute décision relative à la gestion de Bonou passe toujours par l’autorisation du Conseil communal. « Et pour preuve, affirme-t-il, nous tenons régulièrement nos sessions et les huit conseillers que compte actuellement le conseil communal sont régulièrement convoqués». A propos de la démission du 1er adjoint, la vérité, affirme Isidore Zinsou est ceci : « Je suis le seul maire au Bénin qui ai délégué le pouvoir d’ordonnateur du budget à mon premier adjoint qui y a pris goût et qui a commencé par envisager ma destitution. Alors, suite à de nombreuses plaintes que j’ai reçues de mes conseillers, j’ai pris mes dispositions et il a fini par déposer le tablier. Pour ce qui concerne la commission de passation des marchés publics, il n’a pas démissionné. J’ai profité des nouvelles dispositions de la loi sur le code des marchés et des délégations de services publics pour lui arracher ce poste contre sa volonté. Et c’est cela qui justifie les allégations qu’il porte contre moi aujourd’hui ». De plus, le maire s’inscrit en faux contre les déclarations du PA, Alexandre Zannou quand celui-ci lie la démission du Secrétaire général et du Chef Service Technique (CST) à un soutien qu’il a reçu. Selon les explications d’Isidore Zinsou, et contrairement à ce qu’a fait croire le PA à l’opinion publique, divers motifs justifient le départ de ces ex – agents de la mairie. Le SG Robert Bonou, révèle l’autorité communale, est parti pour des raisons d’étude. Dans la lettre que celui-ci a déposée le 23 juin 2012, il explique : « dans le cadre de ma formation professionnelle en DESS Développement Local et Gestion des Projets d’une part, et en Master au Professorat de l’Enseignement Secondaire (CAPES) d’autre part, et pour lequel le dernier regroupement démarre en août, je serais dans l’impossibilité d’assumer mes fonctions à la mairie à partir du mois d’août 2012». Donc, deux ans après que le PA ait quitté le poste d’ordonnateur délégué du budget en 2010. Quant au CST, il a abandonné en 2013 soit trois ans après parce qu’il aurait trouvé mieux ailleurs. « Je ne saurais donc retenir des agents contre leur volonté », a fait savoir le maire. Pour ce qui est des infrastructures, le PA, se désole le maire, fait de l’intoxication. La construction de la place publique de Bonou, indique-t-il, est déjà réalisée à 100%. Donc les travaux sont déjà à terme. Le 1er Adjoint n’étant plus de la commission de passation, il ne maitrise pas le cahier de charge de l’entreprise adjudicataire. Quant au stade municipal, le Maire a précisé que c’est pour pallier l’inexistence de stade à Bonou qu’il a obtenu l’autorisation du conseil pour clôturer deux stades communaux. Il s’agit de réaliser une clôture plus guérites d’un terrain de 200 mètres sur 150 soit 750 mètres linéaires avec des murs en élévation de 2,10 mètres de hauteur pour chaque stade pour un coût de 30 000 000 FCFA. Quant à la construction du premier niveau du bâtiment administratif de la mairie, Isidore Zinsou explique que l’autorité de tutelle a déjà statué sur la question et les travaux ont d’ailleurs démarré. Toutefois, il a rappelé quelques caractéristiques du bloc administratif. Il contient le bureau du maire d’une superficie de 78,45 m2 muni d’une toilette de 6m2 et un secrétariat particulier de 23, 17 m2. Les bureaux des deux adjoints au maire ont chacun une aire de 46,92 m2 munis d’une toilette de 5,28 m2. De même, il y est prévu une salle d’attente de 40,20 m2 munie d’une toilette de 2,28 m2. En dehors des quatre bureaux et de la salle d’attente, le nouveau bâtiment abritera les archives de 32,48 m2, un balcon de 77,33 m2, deux douches de 7,34 m2 chacune. Le nouveau bâtiment de même que l’ancien seront entièrement carrelés. Toutes les portes seront faites en bois acajou de première qualité. Celles du maire et de ses adjoints seront bourrées et munies de serrures d’ouverture automatique. Quant aux fenêtres de la façade principale, elles seront en baies vitrées et celles de la façade postérieure en lames nacco imprimées de première qualité. Les murs recevront trois couches de peinture vinylique FOM et trois couches de peinture à huile jusqu’à une hauteur de 1,50 m. Le Maire souligne que c’est une construction qui n’a rien de commun avec le bâtiment érigé par l’ancienne mandature que le 1er Adjoint brandit à tout bout de champ. Ce bâtiment sera construit sur une surface de plus de 400 m2. Par ailleurs, la première autorité de Bonou confie que ces accusations de son premier adjoint sont loin d’ébranler son ardeur. « J’accomplirai la mission que m’ont confiée les filles et fils de Bonou avec abnégation et loyauté », a-t-il dit.

Esckil AGBO

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Campagne d’intoxication et de sabotage à la mairie de Bonou: Le maire Isidore Zinsou dénonce son 1er adjoint

  1. Jacob sodjinou

    La déclaration du maire a été bien reçu é compri mais nous attendons celle du premier adjoint au maire(PA) pour plus de clarification et de compréhension

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page