.
.

Le triomphe de la vérité

.

Préparatifs du championnat: Premier test réussi pour l’Aspac en amical


Vues : 1

sportLe club du port autonome de Cotonou a joué mercredi dernier, au stade René Pleven d’Akpakpa, son premier grand match test face à l’équipe nigériane de Dynamo Warriors. A l’arrivée, la sélection conduite par Edmé Codjo a tout simplement pris le dessus sur son adversaire par la marque de 2 buts à 0.

Test réussi, a-t-on envie de dire. En effet, renouvelée à plus de 95%, l’équipe de l’Aspac s’est imposée en amical mercredi dernier. Aux prises avec Dynamo warriors au Stade René Pleven d’Akpakpa, cette formation s’est montrée conquérante. « Ce n’est que le premier grand match de cette nouvelle équipe que nous avons constitué. C’est donc normal qu’on observe encore certains déchets techniques. Si non, dans l’ensemble, je suis satisfait », a lâché Edmé Codjo, le nouvel entraineur de cette équipe. Tout comme lui, Sosthène Seflimi, reporter sportif a abondé dans le même sens. « Cet effectif que nous avons vu évoluer ce soir, n’est pas celui qu’on connaissait à l’Aspac. En dehors de quelques deux ou trois anciens, tout le reste est constitué par des nouveaux à qui il faut laisser un temps d’adaptation. Ce qui explique ce manque de fluidité dans le jeu de l’Aspac», a laissé entendre le confrère qui trouve néanmoins que l’équipe a du répondant physique. Car, sur l’aire du jeu, l’engagement physique que Fousséni Lazadi, Tamou Affissou et leurs coéquipiers ont proposé, laisse penser que la préparation a été bien faite.

Deux buts de deux ex-pétroliers du Mogas 90

Ayant entamé la première partie avec plus de volonté, la jeune équipe d’Aspac va concrétiser ses occasions les plus nettes de la partie. D’abord, c’est Kabirou Koutché transféré du Mogas 90 qui va montrer le chemin en inscrivant à la 20ème minute le premier but des portuaires. Toujours d’attaque, l’Association sportive du port autonome de Cotonou va se créer des occasions que vont successivement manquer Ezéckiel Okotou (23ème et 27ème minutes) et Séibou Mama (30ème minute) avant qu’Affissou Tamou, lui aussi un transfuge du Mogas 90, ne vienne inscrire le second but à la 35ème minute. Ce but qui est intervenu suite à une belle composition a été salué par un public venu massivement pour voir à quoi ressemble le nouveau visage de la formation portuaire. Ainsi, Aspac s’impose 2-0, mais a terminé la seconde partie à 10 du fait de l’expulsion du premier buteur pour accumulation de cartons jaunes.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page