.
.

Le triomphe de la vérité

.

Université d’Abomey-Calavi: Des gris-gris bloquent les activités à la Flash


Vues : 17

2- l'université doit-elle fermer certaines filièresLes pratiques occultes maléfiques gagnent du terrain et deviennent de plus en plus visibles à l’Université d’Abomey Calavi. Des informations recueillies sur le campus hier suite à la découverte d’amulettes aux entrées principales de la Faculté des lettres, arts et sciences humaines (Flash), il ressort que ce n’est pas la première fois que des faits similaires sont signalés à l’UAC. Il y a de cela quelques mois, précisément en juillet 2013, à la Faculté des sciences techniques (Fast), il avait été retrouvé des amulettes et des statuettes en bois mal travaillé trempées dans du sang et bariolées de fils à coudre blancs, noirs et rouges, des feuilles encore fraîches de plantes, des traces d’huile rouge et une senteur d’alcool local embaumant légèrement l’atmosphère. L’université serait devenue depuis quelques années le champ clos de l’expérimentation des pratiques occultes maléfiques où les différents acteurs mesurent leur force « spirituelle ». Selon les informations, des groupes stratégiques existeraient au sein de l’université usant de tous les moyens pour nuire à leurs prochains. Ils battent des pieds et des mains pour diviser les autorités hiérarchiques. Une situation qui met depuis peu à mal les relations interpersonnelles qui sont devenues de plus en plus polluantes. Pour citer un autre cas, c’est un des responsables de la FLASH, qui s’est réveillé au matin de ce mardi 26 novembre avec des talismans dans sa cour et sur son portail. Des situations qui suscitent beaucoup d’interrogations dans les esprits au regard de l’image que devrait présenter ce temple du savoir.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “Université d’Abomey-Calavi: Des gris-gris bloquent les activités à la Flash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page