.
.

Le triomphe de la vérité

.

Grande mobilisation autour des actions de Boni Yayi : Abomey veut accueillir les festivités du 1er aout 2014 pour corriger les défauts de 2007


Vues : 7

100_10061L’Hôtel SUN CITY d’Abomey a accueilli le samedi 16 novembre 2013 une grande rencontre de restitution entre le comité des cadres et notables d’Abomey qui ont été reçus en audience le 06 septembre 2013 par le président de la République, le docteur Boni Yayi, aux populations. Il était question de faire le point de cette audience, soutenir les actions du président Boni Yayi et présenter également d’autres doléances.

La grande salle de l’hôtel SUN CITY d’Abomey était devenue trop exigüe pour contenir les milliers de personnes venues écouter les organisateurs de la rencontre. Le coprésident du comité d’organisation, le Docteur AZON, après avoir planté le décor, a précisé que le plateau d’Abomey est désormais à l’ère de la révolution. Le porte-parole de la délégation reçue par le président de la République, Raoul Gléssougbé, a rappelé les questions de développement abordées ce jour là avec le président Boni Yayi et montré le bien fondé de cette rencontre. Il s’agit notamment de la réalisation de la voie Akassato-Bohicon, dont le financement est bouclé et d’autres questions de l’actualité. Le président de la République, à cette occasion, avait alors demandé à la délégation, de restituer cette audience à la population de la région d’Abomey. Raoul Gléssougbé est revenu dans son speech sur le rôle déterminant que la région historique d’Abomey a joué depuis la veille de l’indépendance à nos jours, dans l’avènement des différents régimes qui se sont succédé à la tête de l’Etat. Il a ensuite plaidé pour l’union autour des actions de développement du président de la République en faveur de la région et souhaité que l’on ferme la page électorale pour ouvrir celle du développement. En ce qui concerne la voie Akassato-Bohicon, il a demandé aux populations riveraines, de ne pas mettre haut la barre de leur indemnisation, qui risque de retarder la mise en œuvre du projet. Que les riverains demandent juste ce qu’il faut de symbolique, afin que la charge ne soit pas trop lourde à supporter par le budget national. Aussi, dans le souci de corriger les conditions de célébration du 1er août 2007 à Abomey, le secrétaire général de la mairie d’Abomey Calavi, Raoul Gléssougbé, au nom du plateau d’Abomey, a sollicité du président de la République la célébration du 1er août 2014. Il vise par là, la réalisation des infrastructures sociocommunautaires à l’instar des autres villes qui ont accueilli cette commémoration. Cette demande a été appuyée par le préfet du Zou et des Collines et l’Honorable Yacoubou MALEHOSSOU, qui ont promis rencontrer le chef de l’Etat à cet effet. Il faut rappeler que plusieurs personnalités dont Dah Houédjissin Sètondji Woudji Woudji ont honoré cette rencontre de leur présence.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page