.
.

Le triomphe de la vérité

.

Cérémonie de remise de chèques au MJSL: Safiou Idrissou Affo opte pour la dynamisation des centres départementaux des Jeunes et de Loisirs


Vues : 1

SportLe ministre de la jeunesse, des sports et des loisirs, Safiou Idrissou Affo a procédé hier, mardi 19 novembre 2013, à la remise de chèques aux centres de jeunes et de loisirs. Ceci pour permettre à ces structures de redorer leur blason. Cette remise rentre dans le cadre de la mise en application des conclusions issues  du  rapport général du séminaire de validation du document d’accord cadre de partenariat entre le ministère et les communes pour la cogestion et la dynamisation desdits centres de loisirs. Environs 20 millions de franc Cfa ont été distribués.

Dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de l’article 30 alinéa 3 de l’arrêté 2006 N° 074 /MJSL/ DC/ SGM/ DNL/ SA du 05 avril 2005 portant statuts des centres ou complexes de jeunes ou de Loisirs, le ministre de la jeunesse, des sports et des loisirs, Safiou Idrissou Affo a remis des chèques aux Centres des jeunes et des loisirs. C’est l’occasion pour la Directrice adjointe des loisirs, Victoire Ogouvidé de remercier le ministre des sports pour avoir permis la tenue de cette activité. Selon elle, cette cérémonie est pleine de sens. « Ces chèques constituent la contrepartie du ministère pour le fonctionnement de ces centres implantés dans chacune de nos communes », a-t-elle déclaré. Elle s’est réjouie du fait que cette activité soit enfin une réalité. Pour elle, c’est au ministre Safiou Idrissou Affo qu’est revenu l’honneur d’atteindre cet objectif. Heureux de cette prouesse, le ministre des sports estime que ce sont les contraintes budgétaires qui ont fait que son département n’a pu honorer son engagement à bonne date. « Dès aujourd’hui, le Ministère jouera sa partition convenablement », a-t-il dit. A l’en croire, c’est une question de souveraineté. Pour lui, les Centres de Jeunes et de Loisirs doivent être  la vitrine du ministère. Il déplore l’état de délabrement et d’abandon de ces centres. « J’attacherai du prix à l’utilisation rationnelle des fonds qui sont mis à votre disposition pour le bon fonctionnement de nos CJL. Mes services compétents et l’Inspection Générale du Ministère y veilleront. La mission qui devrait être celle desdits centres, à savoir, d’assurer l’éducation non formelle, la promotion des jeunes, l’épanouissement de la population par l’organisation d’activités socio-éducatives, socio-économiques et socioculturelles en collaboration avec les autorités communales conformément aux dispositions des textes sur la décentralisation. Pour ce faire, j’en appelle à la conscience professionnelle des cadres que vous êtes pour redorer le blason terni de nos centres qui sont devenus peu fréquentables », a conclu le ministre.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page