.
.

Le triomphe de la vérité

.

3ème sommet arabo africain: Boni Yayi s’active pour capter des ressources supplémentaires en faveur du développement


Vues : 1

Yayi au koweitLe 3ème sommet arabo-africain s’est ouvert hier à Koweit city, en présence de 61 chefs d’Etats et de gouvernements venus des quatre coins du monde. Le président Boni Yayi a atterri à l’« Aéroport de l’Emir », un jour plus tôt, accueilli par son Altesse Cheikh Sabah Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, Emir de l’Etat du Kowéit. Axé sur le thème « Partenaires dans le développement et l’investissement », ce troisième sommet fait suite à celui de Syrte (2010) et Le Caire (1977). Le cadre de concertation de haut niveau qu’il favorise est passé des fondements politiques qui ont justifié sa création à des objectifs beaucoup plus économiques. Une opportunité que le président béninois n’a pas manqué de saisir.

Koweit city. Temps clément, 18°, début de crépuscule. C’est dans cette atmosphère printanière que le président Boni Yayi a foulé le sol kowéitien, à la tête d’une forte délégation dont le ministre des Affaires étrangères, Nassirou BAKO-ARIFARI et la conseillère aux Affaires diplomatiques, Mariam DIALLO. Salutations d’usage, exécution des hymnes nationaux. Après le cérémonial d’accueil, le cortège présidentiel s’est dirigé vers Bayan Palace où sont situées les suites présidentielles qui abritent également la grande salle de conférence où se tient le 3ème sommet arabo-africain. Le président Boni YAYI a ensuite tenu des séances de travail avec l’ensemble de la délégation béninoise, et l’Ambassade du Bénin au Kowéit. Au cours de ses séances, il a donné les orientations et les instructions qui ont permis de finaliser la position du Bénin au cours de ce sommet qui se tient trois ans après celui de Syrte (Lybie). A l’ouverture de la réunion hier, les Chefs d’Etats et de gouvernements ont examiné le projet de résolution de la Déclaration du Kowéit, ensuite ils ont étudié le rapport d’activités de la Commission de l’Union africaine afin de proposer les mesures en vue d’améliorer les capacités institutionnelles de l’organisation, et cela en accord avec la mise en œuvre du Plan quinquennal de Travail arabo-africain 2011-2016. Il est prévu également l’étude des moyens pouvant permettre de rendre plus rationnels les mécanismes d’exécution et de suivi des programmes dans le cadre du partenariat arabo-africain. En procédant à l’ouverture du 3ème sommet, son Altesse Cheikh Sabah Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, Emir de l’Etat du Kowéit, a exprimé son immense plaisir d’accueillir des délégations des 61 pays présents sur son territoire. « Les travaux de notre troisième sommet se déroulent dans la persistance de circonstances politiques et économiques délicates et instables, ce qui nous porte à continuer à travailler et décupler les efforts pour y faire face et épargner nos pays et économies de leurs conséquences », a –t-il déploré. La présidente de la Commission de l’Union africaine, Nkosazana DLAMINI ZUMA, présente à Koweit city, ne dit pas autre chose. « Au moment où l’Afrique célèbre son jubilé d’or, nous sommes déterminés à léguer aux générations futures un continent caractérisé par l’intégration, la paix et la prospérité », a-t-elle renchéri. En marge du troisième sommet arabo-africain, le président de la République, Dr Boni YAYI, compte rencontrer plusieurs partenaires. Au menu, les possibilités d’investissements au Bénin. Le 3ème sommet arabo-africain prend fin demain

Djibril BOUSSOU (Collaboration, depuis Kowéit City)

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page