.
.

Le triomphe de la vérité

.

Audiences du Chef de l’Etat: Le Bénin découvre 500 millions de tonnes de fer


Vues : 0

Boni Yayi1Le président de la république a reçu en audience dans la matinée de ce mardi 5 novembre 2013, plusieurs délégations. Les questions d’énergie, de recherches minières et pétrolières ont constitué l’essentiel des échanges. La première délégation est celle de la société Minergy, introduite au cabinet présidentiel par le ministre de l’Energie, Barthélémy Kassa. Au menu des échanges, le point des travaux d’exploration du fer dans les localités de Loumbou Loumbou et de Madjékali dans le département de l’Alibori. Le rapport intermédiaire des travaux de recherches effectués présente une potentialité d’environ 500 millions de tonnes avec une teneur d’environ 50%. Avec cette quantité commerciale d’un coût avoisinant 500 millions de dollars soit environ 250 milliards de francs cfa, le Bénin accède au rang de pays exportateur de fer. Au cours de l’audience, les investisseurs de Minergy ont posé le problème d’évacuation de la production, puisqu’un million de tonnes de fer nécessite 350 camions. La solution envisagée à cet effet est l’accélération du projet de réhabilitation de la voie ferrée qui permettra de faciliter l’écoulement à moindre coût de la production de fer et de mettre les voies bitumées à l’abri de toute dégradation.

A la suite de cette délégation, le chef de l’Etat s’est entretenu avec les responsables de l’Agence béninoise de l’électrification rurale et de la maîtrise d’énergie (Aberme) au sujet du projet d’électrification de soixante-sept localités. Le dossier d’appel d’offres connaît actuellement quelques difficultés au niveau de certaines clauses. Le directeur général de l’Aberme en a rendu compte au chef de l’Etat qui a donné des instructions fermes pour que l’ouverture des offres soit faite dans le délai imparti. Une délégation se rendra incessamment à Lomé pour rendre compte aux autorités de la Banque d’investissement et de développement de la Cedeao (Bidc), chargée du financement du projet. Le ministre de l’énergie, Barthélémy Kassa a profité de l’occasion pour faire le point du projet d’approvisionnement en eau potable dans soixante neuf localités. Le cabinet devant conduire l’étude est en cours de sélection. Il devra déposer son rapport d’évaluation dans un délai d’un mois. La mise en oeuvre de ce projet permettra au Bénin d’améliorer encore ses performances en matière d’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement (Omd).
La délégation iranienne, conduite par l’ambassadeur Hassan Ali Bakhshir, est allée faire au chef de l’Etat, l’état d’avancement du projet d’implantation au Bénin du barrage électrique de 37 Mw. Les responsables de la société Mapna en charge du projet, venus au Bénin pour échanger avec le ministre de l’énergie, sont allés faire le point des travaux et recueillir les observations du chef de l’Etat.

Lire l’intégralité du point fait par le ministre Barthélémy Kassa sur la rencontre

« D’après le rapport intermédiaire qui a été présenté à la haute autorité,  les réserves sont confirmées  par la plus grande compagnie mondiale en matière de recherches minières, la compagnie australienne et se situent entre 500 et 700 millions  de tonnes de fer. Ces résultats qui sont très réconfortants, malgré que la teneur en  fer affiche une moyenne de 40 à  52% par tonne de fer,  indiquent bien que c’est un fer commercial. Mais, le facteur débutant pour lequel le Chef de l’Etat nous a donné des instructions, c’est par rapport à l’évacuation. Vous savez que pour évacuer en ce moment par la route, pour un million de tonnes de fer, il faut 350 camions. Donc, ça veut dire que si  on n’accélère pas la construction des chemins de fer, nos routes vont prendre suffisamment de coups. C’est pourquoi, la société Minergy Consulting a été instruite aussi, pour que le financement soit recherché pour la construction de ce chemin de fer non seulement pour l’exploitation du fer, mais également pour d’autres minerais  quoi sont déjà identifiés et qui sont en ce moment en cours d’évaluation. En dehors de cette compagnie minière qui a été introduite, nous avons fait également le point au Chef de l’Etat sur l’exécution du projet d’approvisionnement en eau potable de 69 localités financé par le fonds indien. En ce moment, le cabinet conseil d’études qui va exécuter les études détaillées est en cours de sélection  et ce cabinet va disposer conformément aux instructions  du Chef de l’Etat, d’un mois pour faire toute cette évaluation afin que 69 autres localités puissent  connaître  l’approvisionnement en eau potable en vue d’améliorer  nos performances  pour l’atteinte des OMD à l’horizon 2015 ».

Propos transcrits par Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page