.
.

Le triomphe de la vérité

.

Télévision: Issa Salifou lance SeeAfrika


Vues : 1

Doter les Africains de chaines de télévisions africaines. C’est l’objectif fixé et atteint par Issa Salifou, promoteur de Canal 3 Télévision, et désormais d’un bouquet dénommé SeeAfrika. La présentation de cette nouvelle trouvaille du député a été faite vendredi à Cotonou devant les hommes et les  femmes de médias. Entouré de ses principaux collaborateurs pour cette initiative, Issa Salifou a indiqué que son initiative est destinée à offrir aux Africains d’Afrique et de la diaspora la possibilité de regarder les chaines de télévision de leur choix où qu’ils se trouvent. Ce sera une cinquantaine de chaines présentes dès le 1er janvier 2014 en France pour les diasporas africaines. Grâce à un accord de colocalisation, le bouquet sera disponible en option aux 1.500.000 abonnés de Fransat, ainsi qu’aux 200 000 abonnés d’Orange TV SAT. La version africaine du bouquet se propose de couvrir 21 pays d’Afrique subsaharienne ainsi que le Nigeria via le satellite Eutelsat. Il s’agira de 29 chaines africaines gratuites ainsi que France 24 et TV 5 Monde Afrique, et 29 chaines payantes européennes et internationales, de même que les chaines religieuses Sunna TV. Parmi les chaines déjà présentes sur le bouquet on peut citer Télé Sahel, RTI, Source TV, Sunna TV 1 et 2, Canal 2 International, Canal 3 Bénin, DRTV, LCF, MBOA TV, etc. Pour capter SeeAfrika, ce sera par le biais du satellite, grâce aux réseaux dits IPTV ainsi que sur toutes les tablettes numériques ou les télévisions pourvues d’internet, connectées et accessibles dans le monde entier. Selon le promoteur, il faut 1000 F par mois pour s’offrir ce bouquet pour ceux qui ont déjà le décodeur Strong. Il s’agira juste d’une carte à insérer et le tour est joué.  Selon Jean-Jacques Silberstein, directeur délégué de SeeAfrika, il s’agit d’offrir un bouquet grâce aux meilleures technologies qui existent aujourd’hui, notamment aux Africains vivant  hors du continent.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page