.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réactualisation de la loi pour la transparence électorale: Sacca Lafia promet la Lépi corrigée pour la fin de février 2014


Vues : 0

Le président du Conseil d’Orientation et de Supervision de la Liste Electorale Permanente Informatisé (Cos-Lépi) est allé dire sa part de vérité sur les tenants et les aboutissants du processus de correction du ficher électoral. Sacca Lafia a affirmé que la liste serait prête s’il n’y a pas d’empêchement, pour le 15 février 2014 ou au plus tard la fin de ce même mois.

Après la dernière rencontre des membres du Cos Lépi, de la classe politique et du président de la République, il était question que les élections municipales se tiennent  avant la fin de l’année 2013. Mais avec quelle liste électorale ? Tous les Béninois, les yeux tournés ver le Conseil d’Orientation et de Supervision de la Liste Electorale Permanente Informatisé (Cos-Lépi), voulaient savoir par quelle magie cela se produirait. Mais, en livrant sa part de vérité, le président du Cos Lépi a rassuré les uns et les autres que toutes les dispositions sont prises afin que la liste soit véritablement prête pour le mois de février 2014. En effet, invité sur l’émission  hebdomadaire de Golfe Tv, Sacca Lafia s’est prononcé en premier lieu sur les propos du président de l’Assemblée nationale la semaine écoulée. Selon lui, le Cos Lépi n’a pas échoué dans sa mission comme le pensent certains. Mais, il a juste pris du temps afin de rendre consensuel cette liste. A entendre Sacca Lafia, le recensement des agents est l’étape qui a pris un peu de temps. Mais il justifie cela par le fait que ses collègues députés que ce soit de la mouvance ou de l’opposition ont été associés afin que l’une ou l’autre des parties ne vienne se plaindre de ce que les siens n’aient pas été associés. « Nous avons décidé d’associer la classe politique afin qu’après, il n’y ait pas des contestations. Même si cela nous retarde », a-t-il laissé entendre. Ainsi, à part les techniciens qui ont été sélectionnés par le Cos Lépi, les autres agents qui ont été formés sont encore en attente d’être présélectionnés selon le niveau et la maîtrise du terrain. Parlant du budget du Cos-Lépi pour ses opérations, le président a déclaré que le Cos Lépi avait un budget de 13,5 milliards. Mais avec les derniers contacts pris avec les imprimeurs et les structures de sous-traitance, le budget est descendu à 9, 8 milliards de francs Cfa. Alors, il revient au gouvernement de décaisser les fonds à bonne date pour le bon déroulement des opérations. A ce niveau, Sacca Lafia a laissé entendre que le Cos Lépi a hérité du compte de la Cps Lépi avec 490 millions de francs et ses machines. Certes, le ministère des finances a confirmé, pour la semaine qui commence, une somme de deux milliards qui serait en cours de transfert pour le compte du Cos Lépi. En dehors des préoccupations financières, Sacca Lafia a également confirmé  que le Cos Lépi a désormais un chronogramme clair  et précis pouvant lui permettre de tenir dans les délais pour février 2014. Il a, par ailleurs, expliqué la procédure d’enregistrement et de correction et promet que tout se passera de sorte que personne ne sera omis ni délaissé. La participation consciente de tous est le vœu du président du Cos Lépi qui pense que la liste serait prête pour des élections libres et transparentes. Il rassure les uns et les autres et estime que la mission à lui confiée n’est pas impossible d’autant plus que la compréhension règne entre ses collègues et lui. Il dit avoir confiance en ces derniers et  compte sur  la volonté de tout le peuple béninois qui a vraiment besoin de cet instrument pour son développement.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page