.
.

Le triomphe de la vérité

.

Eclipse solaire du 3 novembre 2013 au Bénin: Des réactions positives aux recommandations de la CAME


Vues : 1

Beaucoup de gens se bousculent déjà devant les officines des pharmacies et dans les centres de santé pour se procurer des lunettes spéciales à filtres certifiés. Ils se préparent ainsi à observer, en toute sécurité, la très prochaine éclipse solaire prévue pour le 03 novembre 2013, au Bénin comme dans d’autres pays d’Afrique. Les gammes de lunettes du genre sont disponibles pour tous les âges. Les enfants  doivent donc également les porter pour vivre en direct ce phénomène naturel qui survient rarement. Les recommandations que fait la Centrale d’Achat des Médicaments (CAME) en  la matière sont assez fermes. En ville comme en campagne, tous ceux qui ne voudraient pas se faire compter l’évènement sont donc avertis. Le récent message du ministre de  la santé abonde dans le même sens, car si ce phénomène  demeure très attractif, il est également très dangereux si ceux qui l’observent  ne prennent pas les dispositions adéquates.

Pas de verres ordinaires, encore moins les verres fumés, comme certains en ont pris l’habitude à cette occasion. « Le matériel non adapté que certains pourraient acheter par imprudence, n’offre aucune garantie à son utilisateur », préviennent   les autorités de la CAME. L’éclipse solaire, indiquent-elles aussi,  est un évènement rare, passionnant et la tentation d’admirer  ce phénomène à l’œil nu est très forte dans plusieurs pays africains comme le Bénin. Et ceux qui  l’observeront le 03 novembre prochain  sans porter les lunettes, courent le risque d’endommager leurs yeux.  C’est donc par mesure d’anticipation sur les risques oculaires qui y sont liés que  la CAME a acquis des lunettes adaptées actuellement  disponibles à  son siège, dans  les pharmacies, dans les centres de santé et sur les stands dans les grandes villes.

Christian TCHANOU

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “Eclipse solaire du 3 novembre 2013 au Bénin: Des réactions positives aux recommandations de la CAME

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page