.
.

Le triomphe de la vérité

.

Célébration de la fête de la tabaski: Abdoulaye Bio Tchané et les musulmans de Djougou fêtent dans la ferveur


Vues : 1

1- après la sénace de prières où le président Abdoulaye Bio Tchané a prié pour le Bénin...La place Idi du troisième arrondissement de Djougou a servi de cadre, hier, à la prière musulmane organisée à l’occasion de la célébration de la fête de la Tabaski. Marquée par la présence de nombreux fidèles, cette prière a été rehaussée par la présence du président de l’Alliance ABT, Abdoulaye Bio Tchané.

A l’instar des fidèles musulmans des autres localités du pays, ceux de Djougou ne sont pas restés en marge de la célébration de l’édition 2013 de la fête de la tabaski. Ainsi, réunis dès les premières heures de la matinée, ils ont exalté dans une grande ferveur Allah pour ses nombreux bienfaits à leur égard et à l’endroit du Bénin. Dans son sermon, à l’occasion, l’imam Razack Samari a insisté sur l’origine de l’Aïd el Kébir, qui provient essentiellement, selon ses explications, du sacrifice d’Abraham pour son Dieu ; toute chose qui doit servir de modèle au fidèle musulman dans sa volonté de servir Allah, son créateur. L’iman Razaki Samari a également prié pour toutes les autorités de notre pays de même que pour le règne de la paix  et de la prospérité au Bénin. Cette prière qui a une nouvelle fois été l’occasion pour les fidèles musulmans venus des différents arrondissements de Djougou au rang desquels figuraient le maire Mickaël Djarra, le député Nuhum Bida et le ministre de l’enseignement secondaire, Alassane Soumanou de témoigner de leur foi, a également  été l’occasion pour les populations de la cité historique de retrouver l’un de leurs plus illustres fils, Abdoulaye Bio Tchané. Ainsi, mettant à profit ce moment de grande communion spirituelle, Abdoulaye Bio Tchané a eu droit à un accueil chaleureux de la part des siens qui n’ont pu cacher leur sentiment de joie de le voir à leurs côtés. Justifiant sa présence à Djougou, le président de l’Alliance ABT a expliqué qu’il était question de prier avec ses amis et ses parents.

 

PROPOS DU PRESIDENT ABT A L’ISSUE DE LA PRIERE

« Je suis venu prier ici à Djougou avec les amis et les membres de ma famille. Comme tous ceux qui sont venus ici aujourd’hui, nous avons prié essentiellement pour la paix dans notre pays. Vous avez entendu l’imam aussi dans son sermon  prier pour la nation. Je crois que dans les conditions actuelles et la situation que traverse le pays, c’était très bien venu. Vous savez, cette fête, c’est aussi une fête familiale. C’est l’occasion aussi de rendre visite aux  malades, aux nécessiteux. C’est une fête de la compassion. Moi j’entends la célébrer en rendant visite aux amis, aux militants et  aux sympathisants  qui sont malades ou qui ont été récemment éplorés. Donc, c’est vraiment une fête de partage, une fête aussi de souvenir et de compassion. Le principal mot que j’ai à adresser à tous nos concitoyens, pas seulement aux musulmans, c’est qu’il faut que nous continuions à travailler pour la paix dans notre pays. Il suffit de regarder un peu partout dans le monde et parfois autour de nous sur le continent pour se rendre compte combien il est important d’être en paix. Cela dit, je souhaite bonne fête à tout le monde, ainsi qu’aux autres frères et sœurs des autres religions qui aussi doivent partager ces moments avec nous ».

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page