.
.

Le triomphe de la vérité

.

Crise à la Renaissance du Bénin: Les protagonistes d’Abomey se réconcillient devant Léhady Soglo


Vues : 0

SogloLe président de la Renaissance du Bénin, Léhady Vinagnon SOGLO a reçu plusieurs délégations d’Abomey au siège du parti afin d’apaiser la tension qui monte entre ses militants depuis plusieurs semaines. L’objectif de ces rencontres est de permettre à chacune des délégations de s’exprimer sur la situation et plaider pour un rapprochement entre l’ancien ministre de l’environnement Blaise AHANHANZO GLELE et le président de parti.

Les ténors de la jeunesse militante du Parti à Abomey, organisateurs de la fronde qui a eu lieu à l’hôtel Sun City le 27 septembre 2013, sont les premiers a avoir rencontré, mercredi dernier, au siège du parti la Renaissance du Bénin (RB), le président Léhady SOGLO. « Nous voulions juste nous faire entendre pour que le président Léhady SOGLO nous écoute pour nous aider à ramener la paix à Abomey, son fief. Car, nous sommes et nous demeurons militants de la Renaissance du Bénin », ont-ils déclaré au cours de l’audience. Hier jeudi, c’était le tour des conseillers communaux RB de la cité historique venus se soumettre au même exercice en expliquant les raisons de la réplique qu’ils ont faite aux jeunes et sages qui semblaient défendre Blaise Ahanhanzo Glèlè à Sun City. Le président Léhady Vinangnon SOGLO, affecté par le déplacement effectué par ses militants venus à son siège plaider pour la concorde, dit toute sa joie et déclare : « Retrouvons-nous, embrassons-nous et continuons à travailler ensemble ». Qu’il vous souvienne que l’ancien ministre et 4ème vice-président de la Renaissance du Bénin, non content d’avoir perdu son marocain après la dissolution par le Chef de l’Etat de l’équipe gouvernementale à laquelle il appartenait a manifesté son mécontentement à travers une déclaration suivie du soutien de quelques jeunes et sages, proches de lui à Abomey. Ensuite, ce sont les conseillers communaux RB d’Abomey qui ont, à leur tour, donné une réplique retentissante qui a fait monter la tension dans la famille des Houézèhouè. Des réactions successives qui ont amené, dans un premier temps, le président Léhady Soglo à diffuser  un communiqué dans lequel il a lancé un appel au calme et recommandé aux militants de ne pas céder à la déstabilisation. Une fois que les protagonistes ont décidé de fumer le calumet de la paix en présentant, de leur propre initiative, des excuses au président du Parti pour les comportements et déclarations déviants, il revient au ministre Blaise Ahanhanzo Glèlè de saisir la main tendue de Léhady Vinagnon SOGLO. Ce cadre émérite de la Renaissance du Bénin est alors appelé à taire sa colère au motif que son parti a un autre ministre au gouvernement en ses lieux et places et faire comme ses frères qui ont compris que leur union s’avère indispensable.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page