.
.

Le triomphe de la vérité

.

3ème édition du Festival international de théâtre et de musique pour personnes handicapées (FITMHAND) Gaston Eguédji prévoit des hommages à Zouley Sangaré le 22 novembre


Vues : 3

Du 22 au 23 novembre prochain, l’Institut français de Parakou va accueillir la 3ème édition du Festival international de théâtre et de musique pour personnes handicapées (FITMHAND). Le promoteur du festival, Gaston Eguédji, metteur en scène et promoteur culturel béninois entend rendre les honneurs à la mémoire de feue Zouley Sangaré. Et pour cause, selon les explications de Gaston Eguédji, en tant qu’artiste, Zouley Sangaré a activement mis du sien pour la réussite des deux précédentes éditions du festival, étant entendu qu’elle y était particulièrement impliquée. « Après chaque édition, elle était toujours disponible à apporter des suggestions pour parfaire l’événement. Son décès nous a vraiment attristés et malgré tout ce qui a été dit sur elle, je garde d’elle une bonne image en matière de coopération. Car, son implication dans ce festival était sincère », s’est justifié Gaston Eguédji à travers un entretien. Et pour meubler cette 3ème édition du festival qui sera entièrement dédiée à feue Zouley Sangaré, le Comité d’organisation a prévu moult activités. Selon les explications données par le promoteur, Gaston Eguédji, il est prévu, entre autres, un concert de musique avec la participation des vedettes handicapées de la trempe de Miss Espoir, Roger Tchaou, Ras I Barré, Ottis Newton au plan national. Quant aux artistes étrangers retenus pour participer au festival, cette année, on peut citer Moussa Toukou du Niger et Ali PONRE du Burkina Faso. Outre le concert de musique, des spectacles de danse et de théâtre sont également programmés pendant les deux jours que va durer l’événement. Et comme il s’agit d’un festival consacré à la situation des artistes handicapés, deux centres pour personnes handicapées ont été ciblés pour créer un spectacle qui sera présenté le premier jour du festival, c’est-à-dire, le 22 novembre prochain. Sur ce programme, le metteur en scène béninois, Hermas Gbaguidi, appelé par le Comité d’organisation pour apporter sa touche de professionnalisme à ce spectacle que les deux centres sont invités à créer. Il faut retenir que les deux précédentes éditions du festival ont été respectivement tenues à Cotonou et à Lokossa. Il faut dire que, pour Gaston Eguédji, il s’agit de changer les mentalités sur les personnes handicapées à travers le FITMHAND. Un défi qu’il s’est engagé à relever quoi qu’il arrive et même s’il se dit conscient que cela pourrait prendre un peu plus de temps.

 Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page