.
.

Le triomphe de la vérité

.

Les Ministres Abiola et Abimbola en tournée gouvernementale dans le plateau: Sensibiliser les populations sur la rentrée, le RAMU et 10MAA


Vues : 0

Le Ministre d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le professeur François Adébayo Abiola et son collègue Jean Michel Abimbola de la culture sont descendus les 30 septembre et 1er octobre 2013 dans les cinq communes du Plateau. Objectifs : sensibiliser les populations sur la rentrée scolaire, le RAMU et le projet 10 millions d’âmes, 10 millions d’arbres.

 Cette tournée gouvernementale qui a conduit le Ministre d’Etat et son collègue de la culture dans les communes d’Ifangni, Adja-Ouèrè, Sakété, Kétou, et Pobè a été une occasion pour les deux membres du gouvernement et la délégation qui les a suivi d’échanger et d’entretenir les populations, les apprenants, les conseils communaux et autres couches sociales sur les  sujets que sont la rentrée scolaire 2013-2014, le Régime d’assurance maladie universelle (RAMU) et enfin  la protection de l’environnement à travers le projet 10 Millions d’âmes, 10 Millions d’arbres. A Ifangni, la première étape de ce périple, le Ministre d’Etat, le professeur Abiola et sa suite ont été accueillis par le maire Raymond Fafoumi et le conseil communal. Dans ses mots de bienvenue, il a, au nom de ses pairs, salué cette initiative du président de la République et a appelé toute la population d’Ifangni à accompagner le gouvernement dans ses mesures. Selon ce dernier, il ne sert à rien de critiquer pour critiquer. Le plus important est d’apporter sa touche pour appuyer les efforts du gouvernement. Il sera appuyé par le préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau. Le président de l’association des producteurs de cacaoyer du Bénin, Lalo Pierre-Claver a, pour sa part, affirmé que le cacaoyer se porte bien au Benin. Au nom de ses pairs, il a pris l’engagement devant la délégation gouvernementale, de travailler afin que l’essence cacaoyer prenne un million sur les dix millions prévus dans le cadre du projet 10 Millions d’âmes 10 Millions d’arbres.  Aussi, a-t-il formulé un plaidoyer à l’endroit du Ministre d’Etat afin que le Ministère de l’Environnement accompagne les producteurs de cacao dans cette initiative. A Adja-Ouèrè, Sakété et à Pobè les populations ont été entretenues en plus de la rentrée scolaire sur les avantages du RAMU et du projet 10MAA.  Le domaine de compétence des maires pour ce qui est de l’éducation maternelle et primaire a été également exposé aux populations réunies pour la circonstance. Cette vision du gouvernement qui consiste à aller sur le terrain pour sensibiliser et écouter les difficultés des populations à la veille de cette rentrée scolaire a été saluée partout où cette délégation gouvernementale est passée aussi bien par les enseignants rencontrés, les élus locaux que les populations. Des interventions des uns et des autres, on retient que cette démarche du gouvernement contribue et améliore l’atmosphère pour une rentrée apaisée. Parlant du RAMU, les populations rencontrées dans la plupart des localités sillonnées ont souhaité que des dispositions soient prises pour que les centres d’enregistrements des adhérents et des cotisations du RAMU se multiplient et se rapprochent d’avantage des populations. Prenant la parole, le chef de la délégation gouvernementale, le Ministre d’Etat Abiola a laissé entendre que le point le plus important des trois abordés est la rentrée scolaire et universitaire. Selon lui, l’école est fondamentale et c’est d’ailleurs pour cette raison que le chef de l’Etat a décrété la gratuité de la scolarisation. Pour ce faire, il a appelé les communes et les parents à accompagner et aider dans l’application de ces mesures. Pour lui, le président Boni Yayi et son gouvernement sont très attentifs à tout ce qui se passe dans le secteur. Tout en invitant les conseils communaux, les parents, les enseignants à aider le gouvernement, le Ministre d’Etat a déclaré que la première manière d’aider le gouvernement est d’envoyer les enfants à l’école. Aussi, les populations ont-elles été entretenues sur les implications de la gratuité de la scolarisation décrétée par le gouvernement. Parlant du RAMU, il a expliqué que la décision du chef de l’Etat s’inscrit dans la vision de la prospérité partagée, de l’amélioration de l’accès aux soins de santé. Il s’agit d’une décision qui prend en compte les artisans, les zémidjans, les enfants et bien d’autres catégories de personnes.  Le Projet 10MAA a été également l’un des sujets majeurs abordés au cours de cette tournée gouvernementale. En plus de la sensibilisation à laquelle les populations ont eu droit partout où cette délégation est passée, des plants de cacaoyer ont été mis en terre. Une manière d’inciter ces dernières à faire de ce département, un spécialiste du cacao après le palmier à huile.

Léonel B.O. EBO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page