.
.

Le triomphe de la vérité

.

Déclaration des chefs traditionnels et autres têtes couronnées: Les sages d’Abomey se préparent à quitter la RB


Vues : 3

Pour un coup de théâtre, c’en est un. Vendredi dernier, les sages de la cité royale d’Abomey ont fait une déclaration demandant au Président de la Renaissance du Bénin (RB) de quitter la tête du parti. Cette déclaration a eu lieu à l’esplanade de l’hôtel Sun City d’Abomey en présence des hauts dignitaires de la cité historique. On pouvait voir les chefs de cultes, les Gankpo, les Assiata, les Chefs cantons, les Nans, etc. La déclaration a été présentée par Dah Bléko Yovogan et traduite en fon par Dah Mèhou Yèdonou. Elle demande des réformes profondes dans la gestion de la RB. Déplorant précisément cette gestion, les sages d’Abomey constatent qu’elle a provoqué la saignée du parti qui, de 27 députés dans les années 90 en est aujourd’hui à 06. La vague de démissions enregistrées au sein du parti est perçue comme une preuve de cette mauvaise gestion. « Le pire est que rien n’est fait pour écouter ceux qui démissionnent et les persuader de revenir à la case départ », déplorent les protestataires avant d’ajouter : « On se croirait dans ce parti, dans une voiture dont le chauffeur est aveugle et dont la barre de direction est cassée. » Ils demandent d’arrêter « la machine à fabriquer la misère, la souffrance, la division et l’échec au quotidien. » La déclaration est assortie d’exigences claires : « nous exigeons, disent-ils, une autre vision de la gestion de notre patrimoine commun qu’est la Renaissance du Bénin et si possible le départ de Léhady Vinangnon Soglo de la tête du parti avec sa gestion solitaire, autocratique et chaotique pour qu’Abomey aspire enfin à un mieux être. » Dans leur déclaration, ils appellent désormais à l’unité autour de l’ancien ministre et ancien maire de la commune Blaise Ahanhanzo-Glèlè pour redorer le blason politique du plateau d’Abomey. « Qui peut, mieux que lui rassembler les Houégbadjavi ? » demandent les sages rassemblés. Avec cette déclaration, l’on s’aperçoit que la sourde guerre entre Léhady Soglo et Blaise Ahanhanzo-Glèlè est en train de connaitre une nouvelle phase. Elle pourrait vider de la RB une bonne partie des sages d’Abomey.

Olivier ALLOCHEME

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page