.
.

Le triomphe de la vérité

.

Assemblée générale élective à la FBF: Didavi vers l’accomplissement et Ahouanvoébla, la force de l’ambition


Vues : 9

didavibruno1Bruno Arthur Didavi

Président du club Jeunesse athlétique de Pobè, Bruno Arthur Didavi  est l’un des plus anciens membres de la Fédération encore en activité. Des sources bien informées disent de lui qu’il est le père de beaucoup d’acteurs du football dont l’honorable Augustin Ahouanvoébla. Car, il l’a vu entrer dans la discipline quand il occupait le poste de Secrétaire Général Adjoint du bureau exécutif de la Fbf sous Feu président Moucharafou Gbadamassi. Ensuite il est passé Secrétaire Général en 2001 sous Martin Adjagodo. Très effacé, l’ancien joueur de l’Unb Fc est de nouveau réélu au poste de secrétaire général en 2005 sous le 1er mandat de Moucharafou Anjorin. Ancien président de l’Ensemble sportif des étudiants (Ese) et ancien président de l’Unb fC, Bruno Arthur Didavi a été éjecté du système du football au terme  des élections de 2009. Mais, compte tenu de son expérience, il a été coopté 4ème vice président du bureau de Moucharafou Anjorin dont le mandat est arrivé à terme depuis le 24 Août dernier. Aujourd’hui, il est candidat au poste le plus élevé de l’instance qui gère le football béninois avec la liste « Renouveau ».

Augustin Ahouanvoébla

DSC_0089Il n’était pas trop connu dans le football béninois avant de se faire connaitre au grand jour. Adopté très rapidement au profit des différentes crises qu’a connues le sport roi béninois à la fin des années 90, Augustin Ahouanvoébla a très rapidement profité pour s’imposer au monde du football. Très bouillant et ne sachant pas cacher ses impressions, le natif d’Avrankou devient l’un des lieutenants d’Anjorin Moucharafou dont il devient le trésorier général. Avec son club, Avrankou Omnisports dont il est l’inamovible président, il continue son ascension dans les hautes sphères du football béninois. Sa complicité avec Anjorin Moucharafou fait qu’il est passé de trésorier général au poste de vice-président. Le 20 décembre 2010 lorsque presque tout le bureau a abandonné le navire pensant jouer un coup au président Anjorin, Ahouanvoébla est resté contre toute attente et constituant un soutien de choix à l’ex-président. Lui qui ne cesse entre 2009 et 2010 de montrer son divorce avec Anjorin. Lors de la reprise des élections, il est réélu. Fin stratège, ce politicien de haut rang se signale aussi sur le plan parlementaire où il est déjà élu pour la 2ème fois d’affilée avec le Parti du Renouveau Démocratique (PRD) de Me Adrien Houngbédji dans la 20ème circonscription électorale.

Mathias COMBOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page