.
.

Le triomphe de la vérité

.

6ème Conférence nationale de la “Jeunesse contre la faim”: Des jeunes engagés pour renforcer la sécurité alimentaire dans le monde


Vues : 3

Chapeautée par l’organisation non gouvernementale japonaise, ” Hunger Free World”, Youth ending hunger-Bénin, entendez “Jeunesse contre la faim” a tenu  jeudi et vendredi derniers, sa 6ème conférence nationale au Bénin. C’était à la Maison d’accueil Sainte Anouarite d’Abomey-Calavi. A l’occasion, une cinquantaine de jeunes venus du Burkina-Faso et du Bénin ont réfléchi sur l’élaboration de nouvelles stratégies pour accompagner  “Hunger Free World” dans sa vision de renforcement de la sécurité alimentaire dans le monde. Selon les explications données par madame Fatoumatou Batoko Zossou, la représentante de Hunger Free World Bénin, ces jeunes résolument engagés pour accompagner cette organisation japonaise ont d’ores et déjà retenu des axes prioritaires d’actions qu’ils comptent mettre en action dans les prochaines années. Il s’agit selon ses dires, de leur décision de d’œuvrer à la promotion de l’agriculture dans leurs pays respectifs. En parlant de promotion  agricole, ces jeunes entendent mettre en place, des stratégies pour la culture des produits de contre-saison. Autrement dit, selon les nouveaux engagements qu’ils viennent de prendre, ils vont rechercher les compétences qu’il faut pour cultiver à plein temps et de façon continue, des produits agricoles. « L’objectif, c’est de faire en sorte que l’eau ne soit plus un frein pour le développement agricole », a justifié Fatoumatou Batoko Zossou. Et ce n’est pas tout. Selon ses propos, « il ne s’agit pas seulement de rendre disponible la nourriture, mais il est également question de la rendre accessible ». Et ce sont les nouveaux engagements que prennent ces jeunes de type nouveau pour apporter le mieux-être au monde.

Madame Fatoumatou Batoko Zossou, Représentante de Hunger Free World-Bénin

« Notre vision, c’est de faire en sorte que le monde soit libéré de la faim »

« Hunger Free World est une organisation  non gouvernementale japonaise installée dans cinq pays dont le Bénin. Je représente l’agence du Bénin. Notre vision, c’est de faire en sorte que le monde soit libéré de la faim. Retenez comme fin, qu’il s’agit bien sûr de la sécurité alimentaire. C’est aussi de faire en sorte que les gens aient accès à l’éducation. Bref, tout ce qui a trait au développement de l’être humain. Les jeunes qui sont en conférence actuellement sont des jeunes que notre organisation chapeaute. C’est le Mouvement “Youth ending Hunger”. Au Bénin,  ce mouvement s’est investi pendant longtemps dans l’assainissement de l’environnement. C’est-à-dire dans l’hygiène corporelle et alimentaire. Tous les samedis, ils travaillent dans ce cadre-là. Ils entretiennent les rues, sarclent, remblaient et rentrent dans  les maisons pour faire des sensibilisations sur la gestion des ordures, sur l’hygiène corporelle et consorts. Au niveau de Hunger Free World, nous avons constaté à un moment donné que le travail qu’ils font n’a pas un impact direct sur la sécurité alimentaire. Lors de leur réunion au Japon, il a été souligné et il leur a été demandé de réfléchir sur les actions qui pourraient leur permettre de rester dans la logique de l’organisation. Ils ont donc à définir les stratégies d’actions par lesquelles ils pourront aider Hunger Free World à atteindre ses objectifs. Quand ils auront fait ça, ils vont pouvoir identifier les compétences dont ils auront besoin pour mettre en œuvre ces stratégies. C’est à cela qu’ils s’attèlent depuis ce matin. Ils ont décidé de promouvoir l’agriculture, de travailler à faire des cultures de contre saison. Et que toute l’année, il y ait la disponibilité et l’accès à la nourriture. Ils travailleront sur les compétences dont ils auront besoin pour sensibiliser les producteurs ».

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page