.
.

Le triomphe de la vérité

.

Assemblée nationale: Les députés votent un budget de 10,040 milliards Fcfa soit une augmentation de 7,74%


Vues : 0

Réunis en séance plénière hier jeudi 26 septembre 2013 au Palais des Gouverneurs, les parlementaires béninois de la sixième législature ont adopté à l’unanimité le budget de leur institution pour la gestion 2014. Un budget estimé à plus de dix milliards, en progression par rapport au budget précédent.

10.040.359.534 FCFA,c’est le montant total du budget de l’Assemblée nationale pour la gestion 2014.Ce budget de l’Assemblée nationale, gestion 2014, a connu une légère hausse de 40.000.000 FCFA soit un taux d’accroissement de 7,74% comparativement au budget de l’année 2013. Il se présente en dépenses réparties, en dépenses non réparties et équipements socio-administratifs. Les dépenses réparties qui prennent en compte les dépenses du personnel et les achats de biens et services sont estimées à 7.400.309.534 FCFA. Les dépenses non réparties qui prennent en compte les achats de biens et services et autres transferts courants sont chiffrés à 2.251.800.000 FCFA. Quant aux équipements socio-administratifs ils prennent en compte les acquisitions de biens et sont  estimées à 388.250.000 FCFA. A en croire le 1er Questeur de l’Assemblée nationale, le député Djibril Mama Débourou, qui a piloté l’étude de ce budget avec le concours de la Commission des finances et des échanges présidée par le député Grégoire Laourou, l’accroissement du budget de l’Assemblée nationale, gestion 2014, se justifie pour plusieurs raisons.Dans son intervention en séance plénière lors de l’examen du projet du budget, le 1er Questeur Djibril Mama Débourou, a laissé entendre que l’augmentation du budget 2014 se justifie par la prise en compte de la dernière tranche de 10% de 2014 au titre de la dernière mesure de 2011 de revalorisation de 25% accordée par le gouvernement aux fonctionnaires. Ainsi, non seulement les agents de l’administration parlementaire verront leurs salaires augmentés de 10%, mais les députés aussi verront leurs indemnités augmentées de 10%. Toujours selon le député Djibril Mama Débourou, l’équipe de la questure avait reconduit quasiment le budget 2013, mais les syndicats ont formulé des doléances pour l’augmentation de la cagnotte de certaines rubriques. Il s’agit entre autres des frais de logements du personnel qui ont augmenté de 20% et des primes de rendements du personnel qui ont augmenté de 10%. Aussi a t-il précisé que d’autres rubriques ont connu d’augmentation. Il s’agit de la prime vestimentaire forfaitaire annuelle des députés qui a augmenté de 50%, du remboursement des frais de carburant et d’amortissement des véhicules des députés qui a augmenté de 14,29%, de la ligne budgétaire pour le contrôle de l’action gouvernementale que ce soient les enquêtes, les contrôles ou les vérifications, qui a augmenté de 20%. La ligne concernant les missions parlementaire d’information et de consultations a augmenté de 66,40%. Quant e la ligne concernant les travaux d’entretien des bâtiments, elle a connu une augmentation de 44,27% pour la construction d’un rez-de-chaussée plus 2 niveaux au Secrétariat général administratif.

Hugues E. Patinvoh

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page