.
.

Le triomphe de la vérité

.

Journée économique indienne au Bénin: Le ministre Affo Safiou renforce l’environnement des affaires avec des opérateurs indiens


Vues : 2

OLYMPUS DIGITAL CAMERA« La part importante que les hommes d’affaires indiens prennent dans le commerce international recommande qu’une attention particulière leur soit accordée ». Ainsi s’exprimait, hier jeudi 12 septembre, le ministre de l’industrie, du commerce, des petites et moyennes entreprises (Micpme), Idrissou Affo Safiou. C’était à l’occasion de la journée économique indienne qui s’est déroulée au Palais des congrès de Cotonou. Ouverte par le Chef de l’Etat, Dr Boni Yayi, en personne, l’occasion a été saisie par le ministre pour présenter les actions à mener par le gouvernement en vue de faciliter le partenariat entre le Bénin et l’Inde. De ses propos, il ressort qu’en matière de réglementation des activités économiques et commerciales, le Bénin dispose des textes dont l’objectif est de stimuler les activités de production et d’investissement. Il s’agit, notamment, de la loi n°90-005 du 15 mai 1990 fixant les conditions d’exercice des activités de commerce en République du Bénin, du code des investissements, du code du travail, du code minier. Et pour donner plus d’avantages aux investisseurs, le gouvernement du Dr Boni Yayi vient d’opter pour une fiscalité de développement qui réduit significativement les charges aux investisseurs. Au delà des structures et sociétés d’Etat en place, le Bénin dispose d’une zone franche industrielle qui offre également des avantages douaniers et fiscaux. C’est à juste titre que le Chef de l’Etat a renchéri les propos de son ministre. Pour Boni Yayi, « le Bénin est un pays dont la force et la puissance économique sont reconnues. Nous avons, aujourd’hui, une vision qui est de parcourir ensemble, avec vous, le chemin de l’élimination de la pauvreté afin de pousser nos peuples à la prospérité, gage de solidité de la démocratie et de la solidarité».

Yayi appelle à un brassage bénino-indien

Dans l’intervention du Président de la République, cette rencontre est une grande opportunité pour les ressortissants des deux pays qui vont profiter des atouts des uns et des autres. Il a suggéré qu’en cette nouvelle ère de crise économique et financière que traversent les continents, il faut compter avec l’Inde parce qu’elle fait désormais partie des pays émergents. Le président béninois a, par ailleurs, affirmé que tous les pays de la Cedeao ambitionnent de saisir l’opportunité de la coopération avec des pays émergents comme l’Inde. «Nous voulons faire du Bénin, non seulement, un pays de production mais aussi de consommation. L’assainissement du climat des affaires en partenariat avec le secteur public est au cœur de notre système de gouvernance », a-t-il aussi déclaré, insistant notamment beaucoup sur le développement de l’agriculture qui, selon lui, est un pouvoir de richesses et de réduction des problèmes de sous-emploi des jeunes. «Nous avons besoin de vous pour le développement du secteur agricole et les nouveaux moyens technologiques de communication. Nous voulons que notre jeunesse soit mobilisée derrière cet objectif pour le bien-être de notre nation », a laissé entendre Boni Yayi.

Christian Tchanou

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page