.
.

Le triomphe de la vérité

.

Cnhu Hubert K. Maga: Les manifestations syndicales interdites jusqu’à nouvel ordre


Vues : 22

Dg Cnhu«Compte tenu des perturbations institutionnelles doublées de la division alarmante entre les travailleurs du Cnhu Hubert K. Maga qu’elles créent depuis un certain temps, les assemblées générales de même que d’autres formes de manifestations à caractère revendicatif sont provisoirement suspendues jusqu’à nouvel ordre, pour permettre l’organisation des soins dans un climat de sérénité et de responsabilité …». C’est la  décision prise depuis le mardi 03 septembre dernier par la direction générale de ce centre    hospitalier. La note d’information y est affichée un peu partout. « Toutefois, la direction générale réitère sa totale disponibilité pour un dialogue franc et sincère avec toutes les entités syndicales internes dans l’optique de s’accorder sur des approches consensuelles garantissant aussi bien les intérêts professionnels légitimes des travailleurs que ceux du Cnhu », rassure la même note.
L’application de cette décision qui suscite divers commentaires au Cnhu, ne s’est pas fait attendre. L’assemblée générale conjointe de quatre syndicats maison, à savoir, le Synper-Cnhu, le Syntra-Cnhu, l’Ultra-Cnhu et le Syntra C-Cnhu prévue pour se tenir le mardi 03 septembre n’a pas été autorisée par la direction générale. Les secrétaires généraux de ces syndicats en ont pris acte et ont appelé tous les travailleurs au calme, le temps de réfléchir, disent-ils, à d’autres formes de manifestations. Le tout dernier syndicat créé au Cnhu, Syncotra-Cnhu, avait payé le prix en forçant la tenue d’un sit-in non autorisé. Des forces de l’ordre déployées sur les lieux ont dispersé manu militari tous les agents qui y étaient conviés.
Le tout dernier protocole d’accord signé par la direction générale et les quatre syndicats tantôt cités, date du début de l’autre semaine. Au nombre des décisions qui en découlent, la direction générale s’est engagée à payer aux travailleurs, pour le compte des arriérés de la prime de risque, 09 mois (Avril à Décembre 2011) pour compter du 10 septembre prochain, en attendant, apprend-t-on, l’aboutissement des différentes démarches entreprises. L’autre satisfaction majeure décrochée par les syndicats est le payement annoncé des cinq derniers mois, janvier à mai 2012 au titre de rappels, au plus tard le 31 décembre 2013. Reste qu’ici, les autorités du Cnhu ont précisé que cet engagement sera respecté si la trésorerie de l’hôpital le permettra. Dans le cas contraire, ce payement ne s’effectuera pas avant la fin du 1er trimestre 2014. Elles demandent, de ce fait, aux travailleurs de croire en sa «bonne volonté» tout en les exhortant davantage au travail pour accroître les ressources de l’hôpital afin que toutes les revendications soient satisfaites à bonne date.

Christian Tchanou

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page