.
.

Le triomphe de la vérité

.

1ère édition du Festival « Hanlissa »: Aubin Akpohounkè honore « Vivi l’Internationale », Aïkpémi Kpoguè, Alèdo et des gloires


Vues : 12

(2) Tout comme il en a fait à Vivi l'InternationaleC’est dans un hall du Stade de l’Amitié archi comble que l’animateur-vedette, Aubin Akpohounkè a tenu la toute première édition de son festival « Hanlissa ». Une fois de plus, l’homme a célébré les anciennes gloires pratiquement méconnues de la nouvelle génération. C’était dimanche dernier à l’issue d’un géant spectacle organisé pour les fans de l’émission « Hanlissa », aujourd’hui transformée en festival pour mieux célébrer les anciennes gloires du Bénin. L’un des temps forts de cette toute première édition du Festival reste les honneurs spéciaux faits à certaines anciennes gloires du Bénin. Il s’agit de Vivi l’Internationale, d’Aïkpémi Kpoguè, de feu Tougan Massè et consorts. C’est le soutien spécial accordé à l’émission « Hanlissa » par Hounnon Béhoumbéza, un des partenaires de premier plan du festival. A l’appui d’un tableau artistiquement peint aux couleurs de l’émission « Hanlissa » avec en toile de fond la photo de chacun des récipiendaires, Hounnon Béhoumbéza y ajoute une enveloppe financière de 100.000 FCFA. Un geste qui, aux dires de Vivi l’Internationale et des autres bénéficiaires, constitue un grand symbole d’amour témoigné aux artistes. « Je suis honorée et au même titre que mes autres collègues. Dieu vous comblera. Toutes nos reconnaissances à vous », a-t-elle laissé entendre dans une chanson pour ainsi témoigner sa joie d’être à ce géant spectacle. Quant au généreux donateur, Hounnon Béhoumbéza, il soulignera que son geste n’est ni la volonté de faire voir, mais juste une reconnaissance aux talents dont regorge le Bénin. « Par ce geste, je voudrais témoigner ma reconnaissance à ces talents que nous avons que la nouvelle génération ne connaît peut-être pas. C’est une joie pour nous de savoir qu’ils sont encore en vie. Ma manière à moi de les remercier pour ce qu’ils ont été et qu’ils continuent d’être pour notre pays, c’est de les soutenir et de les honorer pendant qu’ils sont encore en vie », s’est-il expliqué avant d’inviter les pouvoirs publics à lui emboîter le pas « afin que les artistes ne soient plus distingués à titre posthume ». Dans son allocution, Aubin Akpohounkè, le promoteur du festival, a remercié les fans de l’émission qui se sont massivement déplacés et a promis tout mettre en œuvre pour toujours faire mieux. Il faut dire que plusieurs artistes de la musique traditionnelle ont marqué de leur présence cette soirée festive. Il s’agit, entre autres, de Didolanvi Félix, de Sinas Yoro, d’Ezin Gangnon et bien d’autres. Rendez-vous est pris pour l’édition 2014 du festival « Hanlissa ».

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page