.
.

Le triomphe de la vérité

.

élection à la Fbf: L’honorable Ahouanvoébla,nouveau président de la Fébéfoot


Vues : 1

DSC_0089Comme annoncé, la Fédération Béninoise de Football (FBF) a élu le samedi 24 août dernier les nouveaux membres de son bureau. Au terme de l’exercice, c’est la liste conduite par le député Augustin Ahouanvoébla qui a été élue à la majorité absolue.
24 voix pour la liste ‘’Renouveau du football’’ d’Augustin Ahouanvoébla et 23 pour ‘’ Renouveau’’, de Bruno Didavi. Voilà les résultats qui ont sanctionné le vote exprimé par les 47 délégués présents. Une majorité absolue qui propulse désormais le député Augustin Ahouanvoébla à la tête de l’institution. Mais, avant le vote proprement dit, tour à tour, le porte-parole des superviseurs de la FIFA, Prosper Abéga, le vice-président du comité national Olympique et Sportif du Bénin, Jean- Claude Talon et le représentant de la ministre de la jeunesse, des sports et loisirs ont exhorté les uns et les autres à faire preuve de patriotisme. Tous les trois ont focalisé les esprits des deux têtes de listes et de leurs délégués respectifs sur le respect scrupuleux du verdict du vote. Par la suite, la commission électorale a fait lecture du code électoral avant de lancer les opérations. Il faut noter qu’en attendant les résultats définitifs, la commission électorale a déclaré la liste ‘’Renouveau du football’’ d’Augustin Ahouanvoébla vainqueur.

L’appel à un second tour de Bruno Didavi et le refus catégorique d’Augustin Ahouanvoébla
Le dépouillement des bulletins de vote s’est à peine terminé quand les ronchonnements ont commencé. Face à ce score serré, la liste perdante a sollicité un second tour. Pour les ténors de la liste ‘’Renouveau’’ qui seraient parrainés par l’ancien président Moucharaf Anjorin, l’équipe gagnante doit avoir au moins deux voix de plus que celle d’en face. Selon les informations distillées, avant même que Bruno Didavi et ses alliés n’émettent cette idéDSC_0071e, c’est le représentant de la Confédération Africaine de Football (Caf), Prosper Abéga qui a été le premier à le faire. Celui-ci se basant, sans doute, sur les 48 votants préalablement annoncés, aurait défendu mordicus le recours à un impératif second tour. Une situation qui occasionne une atmosphère délétère où chacun a campé sur sa position. Or, le code électoral dit que la liste élue est celle qui a la majorité absolue. Ainsi, nait une situation confuse vu la détermination du camp Didavi à aller au fameux second tour
Esckil AGBO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page