.
.

Le triomphe de la vérité

.

Après sa sortie du gouvernement: Abomey accueille triomphalement l’ex ministre Blaise Ahanhanzo


Vues : 7

Accueilli en triomphe par une foule en délireAprès sa sortie du gouvernement, l’ex-ministre de l’Environnement, de l’Habitat et de l’Urbanisme, Blaise Ahanhanzo-Glèlè est de retour sur sa terre natale, Abomey. Il y a été accueilli le samedi 17 août dernier en grandes pompes par les ‘’Houégbajavis’’ avec à leur tête le roi Agoli- Agbo.
Déjà à huit heures, ce samedi, l’esplanade du collège d’enseignement général de Goho dans la cité historique d’Abomey était noire de monde. Les Aboméens étaient venus très nombreux accueillir l’ancien ministre Blaise Ahanhanzo-Glèlè. Attendant, leur fils pour les uns et leur frère pour les autres qui les a rejoints aux environs de 11 heures, ils n’ont raté aucune occasion pour vanter et célébrer les mérites de l’homme. En un mot, Blaise Ahanhanzo-Glèlè, ancien ministre de l’Environnement, de l’Habitat et de l’Urbanisme a été célébré. En effet, c’est par une gigantesque caravane que les Houégbadjavis ont manifesté le grand retour de l’heureux du jour au sein des siens. Ils ont pris départ du Ceg de Goho et ont sillonné les artères de la ville en passant par la place historique Goho, la brigade de gendarmerie et le siège de l’Agence de Réhabilitation de la Cité Historique d’Abomey, le marché Houndjro avant d’échouer en sa résidence sise dans le quartier Djègbé. Là, l’attendaient d’autres cadres et hautes dignitaires ne pouvant pas effectuer la procession qui a été d’ailleurs meublée d’acrobaties des conducteurs de taxi moto, d’animations de divers groupes folkloriques et des fanfares. A sa prise de parole et ému par cet accueil chaleureux, il a salué les sages et notables, les responsables des confessions religieuses pour leur soutien. Par la suite, l’ancien maire d’Abomey a remercié les populations qui l’ont élu deux fois maire et député avant sa nomination par le président de la république en 2011 au poste de ministre de l’environnement. Blaise Ahanhanzo – Glèlè n’a pas oublié d’exprimer sa reconnaissance envers le chef de l’Etat qui lui a permis de faire l’expérience de la gestion ministérielle. Du coup, il a réitéré son attachement aux idéaux du président Boni Yayi dont il loue l’amour pour le département du Zou. Il a alors exhorté ses frères et sœurs de la capitale historique à toujours prier pour lui. L’ancien ministre de l’environnement s’est rendu, par la suite, au palais du roi Agoli-Agbo. «Puisque c’est par ici que j’ai reçu les bénédictions avant d’aller au gouvernement, il est normal que je passe encore par ici, aujourd’hui, que je ne suis plus dans l’exécutif », a-t-il déclaré. Ici, le roi d’Abomey n’a pas caché ses émotions de revoir son fils. « Mon brave fils, bonne arrivée », s’est-il exprimé. En fin de mission donc, Blaise Ahanhanzo est allé porter la nouvelle à son altesse qui n’a pas tari de bénédictions en sa faveur. Il en est de même pour les conseils de sa majesté au profit de son hôte de marque. « Tout est grâce, mon fils. Le tout n’est pas de tomber. Il faut savoir se relever. Le plus important est d’avoir foi en Dieu le Créateur. Tu es parti et tu nous es revenu, toutes les grâces pour toi, Monsieur le Ministre », a dit le roi.

Esckil AGBO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page