.
.

Le triomphe de la vérité

.

Deuxième gouvernement de la Refondation: Abiola élevé au rang de N°2, Sounton et Fatouma Djibril renforcés


Vues : 1

François AbiolaLa nouvelle équipe gouvernementale est désormais une réalité. Ainsi, après plusieurs semaines de supputations, la configuration du deuxième gouvernement est connue des citoyens béninois depuis le dimanche 11 août dernier. Il en ressort, à l’analyse, un profond remaniement marqué par un départ massif d’anciens collaborateurs dont les plus éminents sont, en l’occurrence, le premier ministre Pascal Irénée Koupaki et le ministre d’Etat chargé des affaires présidentielles, Issifou Kogui N’Douro. Cette équipe gouvernementale, annoncée pour être celle du combat, à trois ans du terme du deuxième et dernier mandat de Boni Yayi à la tête du Bénin, a été aussi l’occasion pour le Chef de l’Etat de renouveler sa confiance à treize des vingt six membres de l’ancien gouvernement et surtout de renforcer sa confiance en certains de ses collaborateurs. Il en est ainsi du professeur François Adébayo Abiola, de Martial Sounton et de Fatouma Amadou Djibril.
En effet, cette retouche du gouvernement intervenue après une décision inédite de dissolution, a été l’occasion pour Boni Yayi de faire du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, François Abiola, son numéro deux au sein du gouvernement à travers sa promotion au rang de ministre d’Etat. Cette décision du Chef de l’Etat vient confirmer, aux yeux des analystes, la grande confiance dont jouit le natif de Sakété auprès de Boni Yayi qui fait de lui le premier ministre d’Etat qu’enregistre le département de l’Ouémé depuis les indépendances. Il en est de même du ministre Martial Sounton. Ce dernier gravit également un échelon en se voyant attribuer, en plus du ministère de la Reforme administrative et institutionnelle (MRAI) celui du travail et de la fonction publique. Ancienne titulaire du portefeuille ministériel en charge de la famille, des handicapés et des personnes du troisième âge, Fatouma Amadou Djibril se voit, pour sa part, confier le stratégique ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche (MAEP).
Somme toute, à travers leur promotion au sein de son équipe de combat, Boni Yayi témoigne de son attachement à la compétence, à l’engagement et au loyalisme dans la gestion des affaires du Bénin.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page