.
.

Le triomphe de la vérité

.

Maintien au gouvernement du ministre d’Agonlin: Djènontin ou la récompense à un frère en christ !


Vues : 10

Valentin Djènontin (1)L’homme a beaucoup loué l’Eternel Dieu hier à la passation de service avec le ministre sortant, Reckya Madougou. Entre deux mots, il évoque Dieu, Seigneur Jésus Christ. Et, bien évidemment, Boni Yayi, le Président et frère en Christ de ce ministre natif d’Agonlin. Valentin Agossou Djènontin, puisque c’est de lui qu’il s’agit a eu le bonheur d’être maintenu dans le nouveau gouvernement de Boni Yayi. Après la culture, l’économie maritime, il a désormais en charge la maison de la justice. « Ma nomination au ministère de la justice peut paraître étonnante pour les uns et écœurante pour les autres, au regard de la complexité des tâches qui m’attendent » reconnaît l’ex directeur général adjoint du Cnhu dont le bref discours prononcé hier était étoffé de référence bibliques. « La justice est Dieu », « la justice est une institution divine », «Les juges, vous ne devez craindre aucun homme, c’est Dieu qui rend la justice ». Le «Pasteur ministre» est si fier de la grâce que lui fait son Dieu par le biais de Boni Yayi qu’il a personnellement invité une icône de la musique religieuse béninoise hier à cette cérémonie, pour faire chanter toute la salle « Aklunon Tché djalé man djo yendo » ( en français, mon Seigneur, pardon, ne m’abandonne pas). Beaucoup de pasteurs, de personnalités religieuses et autres chantres de Dieu étaient d’ailleurs présents hier au Palais des congrès pour acclamer la nouvelle « bonté divine » qui vient de jaillir sur leur frère en Christ Valentin Djènontin. Des ovations incessantes ponctuées des «Amen » à n’en plus finir donnaient à croire un instant, à une séance d’évangélisation, rehaussée par la remarquable présence du populaire pasteur Michel Alokpo. C’est un homme du sérail religieux du Chef de l’Etat qui gagne à nouveau sa confiance. Comme l’ironisent certains observateurs, «Boni Yayi ne saurait se séparer de si tôt d’un collaborateur que lui a confié Jésus-Christ ».

Christian Tchanou (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “Maintien au gouvernement du ministre d’Agonlin: Djènontin ou la récompense à un frère en christ !

  1. Adogbagbe comlan cyprien

    tout juste prendre contact avec Mr le ministre je reside en Belgique à bruxelles c’est très personnel merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page