.
.

Le triomphe de la vérité

.

Actualité nationale: Boni Yayi met fin aux fonctions de ses 26 ministres


Vues : 0

Le gouvernement de Boni Yayi II est dissout. C’est la décision que le Président de la République, Docteur Thomas Boni Yayi a prise hier. L’information a été relayée par le biais d’un communiqué de la Présidence de la République lu sur la télévision nationale au cours du journal télévisé de 20 heures. En termes clairs, il est mis fin aux fonctions de tous les 26  ministres qui accompagnent le Chef de l’Etat dans la mise en œuvre de son projet de société.

Les raisons officielles de la dissolution
Le communiqué de la Présidence ne reproche rien à l’équipe gouvernementale désormais dissoute. Au contraire, le Chef de l’Etat, à travers ledit communiqué, a remercié les membres du gouvernement dissout pour leur contribution à la mise en œuvre de son projet de société dans le cadre de son second mandat.  Le communiqué mentionne, par contre, l’émergence de nouveaux défis à relever. En parlant de défis, il a été fait cas des questions liées à la réduction de la pauvreté et les « exclusions » qui nécessitent les expériences de nouveaux hommes et femmes.

Le Bénin se retrouve sans gouvernement dès ce jour
A y voir de près, l’acte que vient de poser le Chef de l’Etat met le Bénin dans une situation difficile. Désormais, en tout cas, à partir de ce vendredi 9 août 2013, le pays se retrouve sans gouvernement. Ce qui revient à dire que seul le Chef de l’Etat est officiellement capable de répondre aux sollicitations des gouvernés que représentent les populations.

Koupaki, la probable cible viséeLa dissolution de l’équipe gouvernementale est-elle un alibi pour se débarrasser du Premier ministre, Pascal Irenée Koupaki ? A cette interrogation, on est bien tenté de répondre par l’affirmative. Et  à raison. D’abord, l’homme qui est  censé être le premier des ministres du gouvernement est devenu bien rare, ces derniers mois, sur la scène nationale. Il est pratiquement devenu l’ombre de lui-même. Ensuite, certains faits démontrent à suffisance qu’il n’est plus en bonne intelligence avec le Chef de l’Etat. La preuve, depuis quelques mois, le président de la République ne lui confie plus son intérim, comme c’était le cas lorsqu’il partait en voyages officiels. Plus généralement, c’est le ministre de l’intérieur qui assure l’intérim en lieu et place du Premier ministre lorsque le Président de la République est absent. Enfin, il faut noter que la dissolution du gouvernement est intervenue à un moment où les rumeurs de démission du Premier ministre continuent de courir. De toute façon, l’homme ne se trouve pas actuellement sur le territoire national au moment où intervient cette dissolution. Pour qui connaît les rapports qui ont lié Pascal Irénée Koupaki et son chef avant 2006, on peut parier que les deux hommes ne peuvent jamais se séparer. Et c’est sûrement ce que voudrait contourner le Chef de l’Etat en dissolvant tout le gouvernement. Visiblement, une stratégie pour écarter définitivement son ‘’encombrant’’ Premier ministre.

Le Chef de l’Etat veut voir clair !

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page