.
.

Le triomphe de la vérité

.

Enseignement supérieur: Un consensus trouvé pour réorienter les bourses de la fondation Vallet


Vues : 4

AbiolaLes ministres en charge de l’enseignement au Bénin réunis autour d’une table avec le président de Caeb Ong et de la Fondation Vallet ont échangé sur les actions d’accompagnement de ces deux structures. C’était hier dans la salle de conférence du Ministère de l’enseignement supérieur où un consensus a été trouvé afin d’orienter autrement les bourses et les actions de la fondation Vallet.
Elles interviennent au Bénin depuis une dizaine d’années en appuyant le système éducatif par l’octroi des bourses aux élèves des lycées et collèges. L’Ong Conseil des Activités Educatives du Bénin (Caeb) et la fondation Vallet s’activent aujourd’hui pour redistribuer 975 bourses, ouvrir 06 bibliothèques et construire un cyber laboratoire de langue au profit de la jeunesse estudiantine béninoise. Pour l’heure, il s’agit pour Odon Vallet, directeur exécutif de la fondation Vallet et le président de l’Ong Caeb, de présenter l’initiative au trio ministériel en charge de l’éducation au Bénin, et recueillir leurs avis sur la démarche à suivre. Ainsi, Odon Vallet, à l’entame de la rencontre d’échanges, a expliqué que depuis 2003, sa fondation et l’Ong Caeb ont commencé par octroyer des bourses aux élèves des lycées et collèges du Bénin. Selon ses propos, 318 bourses ont été distribuées au départ dont 311 aux élèves et 7 à des étudiants. Pour les élèves, ceux qui n’ont pas redoublé de classe maintiennent leurs bourses jusqu’à la fin de leurs études et ce, en choisissant l’école et la filière de leur choix après le baccalauréat. Aujourd’hui, la fondation compte octroyer 941 bourses dont 349 pour les étudiants et le reste pour les élèves dans 23 établissements publics et privés du Bénin. En plus de cette assistance boursière, la fondation ouvre six bibliothèques dont deux à Porto Novo, une à Abomey, Parakou, Natitingou et Lokossa en matériels scolaires, livres et documents de dernière génération au profit des élèves et étudiants béninois. Le laboratoire de langue anglaise et espagnole sera érigé les prochains jours afin de faciliter l’apprentissage en l’occurrence de la langue anglaise. Le ministre Eric N’Da des enseignements maternel et primaire et le représentant du ministre de l’enseignement secondaire ont tous apprécié l’initiative et souhaité qu’elle s’étende à un nombre beaucoup plus grand de bénéficiaires. Pour le ministre François Abiola, en charge de l’enseignement supérieur, l’initiative est, certes, louable mais on peut la réorienter afin d’inciter les élèves à aller vers les séries scientifiques et l’entreprenariat. Il a proposé à la fondation Vallet de prioriser les nouveaux bacheliers de la série C pour l’attribution des bourses et de réduire les bourses, si possible, afin d’accroitre le nombre de bibliothèques. Les échanges ont été fructueux d’autant plus que les responsables de Caeb Ong et de la Fondation Vallet ont pris l’engagement de prendre en compte les observations du ministre Abiola afin de redonner espoir aux séries scientifiques qui s’affaiblissent en effectifs chaque année.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page