.
.

Le triomphe de la vérité

.

Célébration de la fête du 1er août 2013 à Cotonou: Le souci de faire de l’économie à l’Etat bien perceptible


Vues : 4

AIMDBK_0446La célébration cette année de la fête de l’indépendance s’est faite dans la plus grande sobriété. C’est sûrement une conséquence de la morosité économique que connaît actuellement le pays. La preuve, pour limiter les dépenses, plusieurs séquences éclatantes des manifestations officielles ont été purement et simplement charcutées. Des exemples, on peut en citer à profusion. D’abord, au niveau des invitations VIP, seule la présence du Président nigérian Goodluck Jonathan a été remarquable. Mieux, le Bénin s’est gardé cette année d’inviter les troupes étrangères au défilé. Il en est ainsi sûrement parce que le souci de limiter les dépenses est bien perceptible. Les années précédentes, l’on a observé la forte mobilisation populaire qui prend part au défilé civil. On sait que ces civils déplacés, habillés, restaurés et nourris aux frais de la République après le défilé font également alourdir les dépenses destinées à la fête. Si on en est arrivé à les écarter cette année de la fête, c’est sûrement parce qu’on est animé de l’esprit de faire plus d’économie à l’Etat.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page