.
.

Le triomphe de la vérité

.

Vaste campagne d’intoxication d’un complot en préparation: Des manœuvres pour opposer Fagbohoun à Yayi


Vues : 2

FagbohounLes imposteurs sont toujours aux trousses du président du Mouvement africain pour la démocratie et le progrès (Madep), l’honorable député à l’Assemblée nationale et opérateur économique,  El-hadj Séfou Fagbohoun. Depuis que « l’empereur » d’Adja-Ouèrè s’est muré dans un silence politique et a bénéficié d’une certaine attention du président de la République, Dr Boni Yayi qui s’est rendu à son domicile, à Adja-Ouèrè, pour lui dire sa compassion lors du décès  de son père, les démons politiques qui digéraient mal cette nouvelle donne sont rentrés dans leur laboratoire d’imaginations et de manipulations. Et depuis quelques jours, les montages les plus sordides ont commencé par se faire connaitre. Selon des sources concordantes, en effet, la machine à imaginer aurait  commencé par divulguer de fausses informations, notamment, les folles rumeurs  tendant à faire croire à une certaine opinion que le président Séfou Fagbohoun serait en intelligence avec certains politiciens pour préparer un vilain coup contre le gouvernement. Le ridicule desdites rumeurs  est qu’elles ont distillé dans l’opinion que des matériels de lutte armée seraient en stockage à la résidence de Séfou Fagbohoun pour atteindre l’objectif majeur du projet qui est de démettre le gouvernement Yayi. Et pour atteindre un degré élevé de nuisance, les comploteurs auraient fait recours à certaines personnes-clés pour initier des fiches au Chef de l’Etat dans le but de le monter contre Fagbohoun. Convaincu que le président de la République, très frileux sur des questions du genre va vite céder à la tentation de prendre ses distances avec Fagbohoun, les auteurs de ce coup d’intoxication massif ne laissent passer aucune occasion pour atteindre leur but. Surpris par cette grossière machination qui n’est que le résultat d’une lâche méchanceté visant à perturber la quiétude du président Fagbohoun, ses proches démentent catégoriquement ces allégations et jurent qu’il s’agit d’une énième campagne contre la notoriété du leader du Madep après les dernières qui ont fait croire, sans jamais en apporter les preuves, qu’il garderait des milliards appartenant au défunt président Robert Guéï de la Côte d’Ivoire ou que l’ancien Président Obasanjo du Nigéria lui aurait confié des milliards qu’il se refuserait à restituer. Ces allégations sont si grossières qu’elles visent à opposer définitivement les deux hommes afin de mettre fin au renouveau des relations entre eux.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page