.
.

Le triomphe de la vérité

.

Audience du président des « Houézèhouè » au Chef de l’Etat: Les dessous de la rencontre Yayi-Léhady : sauver le groupe parlementaire de la RB menacé de dissolution


Vues : 3

Léhady V. Soglo prononçant son discours lundi dernier avant...Le président de la Renaissance du Bénin (RB) a été reçu en audience le mardi 23 juillet dernier par le Chef de l’Etat au palais de la Marina. De sources officielles et surtout d’après les propos du président Léhady V. Soglo,  cette visite visait à exprimer de vive voix à Boni Yayi l’indignation de ses partenaires politiques de la RB face aux attaques répétées de certaines figures de la mouvance en l’occurrence des Forces cauris pour un Bénin Emergent (FCBE). Mais, il y a pire. Les investigations, pour mieux appréhender ce qui n’a pas été révélé au public, ont permis de dénicher ce que le leader de la RB ,n’a  pas révélé au grand public. A en croire des indiscrétions, en effet, si Léhady Soglo n’a pu s’empêcher d’inviter le chef de la mouvance présidentielle à discipliner sa troupe pour le maintien de la cohésion au sein de la majorité présidentielle plurielle, il n’en demeure pas moins que l’essentiel des échanges entre les deux personnalités a tourné autour de l’accord politique avec son parti, actuellement en difficulté. Il s’agit, en clair, de la sauvegarde du groupe parlementaire de la Renaissance du Bénin à l’Assemblée nationale, le groupe Nation et Développement présidé par Rosine Soglo. Cela devenait un impératif pour cette formation politique qui s’est résolue à faire recours à son accord politique avec la mouvance. En effet, face à l’acte politique de l’honorable Dah Parfait Houangni avec la création de son Parti pour l’Espoir du Bénin (PEB Tohinlô), le groupe parlementaire Nation et Développement est désormais confronté à une menace de disparition dans les prochains jours. Et pour cause, la création du  PEB annonce inéluctablement le départ de son président  de ce groupe parlementaire. Ce qui réduit à huit (08) ses membres contre les neuf (09) nécessaires pour sa constitution. Dès lors, c’est à une disparition pure et simple que s’expose, dans les prochains jours, le groupe du parti de Léhady Soglo. En bon manager, celui-ci a décidé de vite crever l’abcès. C’est donc pour anticiper sur l’annonce officielle de la démission de Dah Houangni de ce groupe parlementaire que Léhady Vinagnon Soglo s’est dépêché de poser le premier pas politique qui le tirera d’affaire.  Il entendait visiblement éviter à son parti le sort subi par le Parti du Renouveau Démocratique (PRD) confronté au spectre de la disparition de son groupe parlementaire après le départ fracassant de l’Honorable Atao Hinnouho Mohamed. Il a fallu qu’il y ait un « prêt» d’un député de la mouvance pour que le parti de Maitre Adrien Houngbédji conserve ce groupe parlementaire. La RB tente lui aussi de sauvegarder son identité parlementaire. Pour certains observateurs, si les chances de voir dans les prochains jours la mouvance voler au secours de Léhady Soglo et les siens à travers la « mise à disposition » d’un député sont effectives, il n’en demeure pas moins que les « Houézèhouè » ne sont pas encore au bout de leurs peines. Et pour cause, l’honorable Epiphane Quenum, dont les discours sont de plus en plus amers au sujet de la gestion du parti, laisse déjà transparaître les signes avant-coureurs de son prochain départ de sa famille politique actuelle. Nos sources indiquent qu’il s’inquiète de la probable décision de Maman de ne pas la positionner sur la liste RB pour les élections législatives de 2014. D’où sa décision de jouer son va-tout, surtout qu’il n’est pas vraiment en odeur de sainteté auprès du président du parti dont il a récemment critiqué ouvertement la gestion.   Il va s’en dire que la démarche de Léhady Soglo court le risque de se répéter dans les prochains jours en cas de départ du député Epiphane Quenum.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page