.
.

Le triomphe de la vérité

.

Menace de blocage de la correction du Bac par les syndicalistes: Le ministre Abiola décante la situation, le problème des retraités réglé


Vues : 0

Le ministre Abiola

Le ministre Abiola

Le souci premier de l’autorité en charge de l’enseignement supérieur au Bénin est d’éviter les troubles, le blocage et les intoxications médiatiques qui pourraient entacher la crédibilité du Bac 2013 à l’international. Après s’être autosaisi des préoccupations de certains syndicats tels que la Conero Bac et de Synappec, le professeur François A. Abiola a convoqué tous les acteurs intervenants dans l’organisation de cet examen afin de régler tous les problèmes d’ordre corporatiste et structurel ayant trait à la poursuite de l’organisation du premier diplôme universitaire. Il a, d’entrée, salué les innovations du Dob quant au positionnement des photos des candidats sur les convocations et applaudi leurs impacts, avant d’ouvrir le débat en invitant les partenaires sociaux à faire preuve de sincérité et d’objectivité pour une issue favorable à ces assises. C’est alors que le porte parole du Synappec, Thierry Dovonou a avoué que « les enseignants ont décidé à l’assemblée générale de Porto-Novo, la semaine écoulée, de bloquer la correction si tous les retraités des postes de chef-centres, de superviseurs, de contrôleurs et de présidents de jury ne sont pas sortis du système». Son homologue Gankpé de Conero a renchéri en déclarant qu’ils ne sont pas prêts à accepter le ‘’traitement discriminatoire’’ de 1000 f cfa par copie. Les autres responsables de Conetra et les superviseurs sont aussi intervenus pour montrer l’importance du rôle des retraités dans les travaux de correction. Pour Alphonse da Silva, le directeur de l’office du Bac, il faut d’abord battre en brèche les chiffres évoqués par les responsables de Conero Bac sur Golfe Tv dimanche dernier. Ils sont 64 retraités et non 300 comme l’ont affirmé les responsables syndicaux. Ces 64 retraités font moins de 1% sur les 5849 convoqués pour les travaux de correction au regard de leurs qualités et expériences, a rectifié le Dob. Compte tenu de la position tranchée de certains partenaires sociaux, le ministre Abiola a accédé à leurs revendications en demandant à la commission quadri partite composée des syndicalistes, des professeurs d’universités et de l’office du Baccalauréat de poursuivre le toilettage de la liste en vue de sortir tous les retraités des postes de chef-centres, de superviseurs, de contrôleurs et de présidents de jury. Néanmoins, le ministre Abiola a obtenu des syndicalistes, (l’aile Conero), la reconversion de retraités qui sont sortis de ces différents postes en correcteurs.

Revalorisation de la prime de correction

A ce niveau, le ministre Abiola n’a pas été par quatre chemins pour demander aux syndicalistes de Conero de se rapprocher de leurs ainés pour savoir les conditions dans lesquelles les acquis de 1000f cfa par copie sont préservés. « Le bout du tunnel a été périlleux » et il est alors totalement illusoire de vouloir mener une lutte dans ce sens, a averti le ministre. Les voix se sont élevées pour décourager aussi bien dans le camp du Ministère que dans les rangs de la Conetra Bac et demander aux responsables de Conero Bac de ne pas s’aventurer sur ce terrain. Car, l’arrêté interministériel consacrant les 1000 f Cfa/copie a été pris fraichement, les signatures sont obtenues sur le fil du rasoir et c’est d’ailleurs l’occasion de reconnaitre le sacrifice du gouvernement et les efforts déployés par le ministre Abiola pour y arriver. Le bac béninois coûte très cher aux contribuables, a rappelé le Dob avant d’ajouter que dans la sous région, ceux qui se rapprochent du taux de 1000f cfa/copie sont à 500 f cfa/copie. Une révélation qui a désarmé les membres du Conero Bac.
Yannick SOMALON (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “Menace de blocage de la correction du Bac par les syndicalistes: Le ministre Abiola décante la situation, le problème des retraités réglé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page