.
.

Le triomphe de la vérité

.

Déclaration du député Parfait Houangni au sujet de sa démission de la RB: « Je ne pars pas en guerre contre la RB. La Renaissance du Bénin reste et demeure mon parti »


Vues : 4

adji

Adji

Depuis quelques temps, la rumeur de la démission du parti la Renaissance du Bénin du député Parfait Houangni s’intensifie au point où l’on se demande ce qui se passe réellement au sein de la famille Houézèhouè. A travers cet entretien accordé au journal L’Evènement Précis, le député Houézèhouè, communément appelé Dah, déclare ne pas vouloir aller en guerre contre le parti par lequel il a été élu député, mais que c’est au nom de ses mandants qu’il a décidé de prendre ses distances.

L’Evènement Précis : Dites-nous, honorable, ce qui se passe entre vous et votre parti la Renaissance du Bénin

Honorable Houangni Parfait : Je ne pars pas en guerre contre la RB. La Renaissance du Bénin reste et demeure mon parti. Donc, je ne suis pas un opposant à la RB. Mais, j’ai mon point de vue sur la chose exprimée tout simplement.

Mais, ils ne veulent pas que les populations d’Abomey dénoncent leur acte ?
Je suis des leurs. Nous sommes les mêmes. Ils me connaissent vraiment ; je les connais vraiment. Par conséquent, il n’y aura pas de discordance ; il n’y aura pas de grincements de dents. Ce que je dis, je ne le dis pas seul. Je le dis au nom de cette même population qui doit être en train de me lire.

Vous créez votre parti et vous êtes député RB. Ne pensez – vous pas que la création de ce parti aura des répercussions sur le groupe parlementaire RB ?
Au moment où vous m’interviewez, je n’ai pas la prétention de quitter le groupe parlementaire RB. Ceci, parce que l’histoire a déjà retenu que je suis arrivé ici par ce canal. Et si chemin faisant, je devenais complètement indésirable, on avisera.

Le président de la république a réintroduit le projet de loi sur la révision de la constitution. Qu’en dites- vous ?
J’appartiens à un groupe parlementaire qui ne s’est pas encore prononcé sur le projet de révision de la constitution. Nous appartenons à la majorité présidentielle qui ne s’est pas encore prononcée sur la question. Donc, je ne saurais quoi vous dire.

Les Béninois ne veulent pas de la révision. Vous, personnellement, en tant que député et citoyen béninois, quel est votre point de vue ?
Je suis citoyen béninois comme tous les autres. En son temps, je dirai ma position comme tout le monde.

Souvent, ceux qui claquent la porte aux grands partis deviennent l’ombre d’eux- mêmes. Vous ne craignez pas cette sanction-là ?
Nous sommes au 21ème siècle et nous devons cesser avec la superstition. Les partis ne valent que ce que valent les hommes qui les composent. Vous savez, un parti est fort parce que les hommes qui le composent sont forts. Et si le fort s’en va, il sera dans son coin. Moi, je suis d’Abomey ; je suis une tête couronnée d’Abomey et cela en dit long.

Propos recueillis par Hugues Elphège Patinvoh

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page