.
.

Le triomphe de la vérité

.

Selon la correspondance réponse de Maturin Nago au Président de la République: Le projet de révision n’est pas opportuniste, il respecte les options fondamentales


Vues : 2

Président de l'Assemblée Nationale, Mathurin Coffi Nago

Président de l’Assemblée Nationale, Mathurin Coffi N

Boni Yayi, le Président de le République du Bénin

Boni Yayi, le Président de le République du Bénin

Le Président de l’Assemblée nationale, professeur Mathurin Coffi Nago répond à la correspondance du Chef de l’Etat sur le projet de révision de la Constitution. C’est  à travers une lettre qu’il a transmise au Président de la République. Selon les termes utilisés par le président de l’Assemblée nationale dans sa lettre qui vient répondre à la correspondance du Chef de l’Etat, Docteur Boni Yayi, le projet transmis à l’Assemblée  « traduit à n’en point douter, à la fois votre volonté de respecter les acquis fondamentaux de la Conférence nationale de février 1990, votre détermination à contribuer de façon significative au renforcement et à l’enracinement de la démocratie et votre souci de moderniser le système politique au Bénin ». Il fonde ses affirmations  sur le fait que, selon ses dires,  les dispositions concernées par la révision n’enfreignent pas aux  options fondamentales prises lors de la Conférence nationale des Forces Vives de la Nation de février 1990. En parlant d’options fondamentales, Mathurin Nago évoque, dans sa lettre, entre autres, la limitation d’âge, la limitation du nombre de mandats du président de la République, la forme républicaine et la laïcité de l’Etat, la démocratie libérale, l’intégrité du territoire national et le type présidentiel du régime politique du Bénin.  Ceci vient donner un appui important aux intentions du Chef de l’Etat de retoucher la loi fondamentale avant la fin de son deuxième et dernier mandat à la tête du Bénin. Lire l’intégralité de la correspondance du président de l’Assemblée nationale adressée au Chef de l’Etat.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page