.
.

Le triomphe de la vérité

.

Journée internationale de l’enfant africain au CNHU-HKM: L’ONG ‘’La Roue de l’Espoir’’ offre 60 poches de sang aux enfants de la pédiatrie


Vues : 8

La remise de l'enveloppe financière

La remise de l’enveloppe financière

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de l’enfant africain, l’ONG ‘’La Roue de l’Espoir’’ a procédé ce dimanche, 16 juin 2013, à la remise d’un don de poches de sang et d’une aide financière aux enfants en difficulté de la pédiatrie du Centre national hospitalier et universitaire (CNHU-HKM)  de Cotonou.

Soixante (60) poches de sang d’une valeur totale de cent vingt mille francs CFA (120.000FCFA) payées cash à la Banque de sang, et une enveloppe financière remise à chaque enfant. Ainsi se constitue le don mis, ce dimanche, à la disposition des enfants hospitalisés. Venues à point nommé en cette période pluvieuse synonyme de recrudescence de paludisme et de pénurie de sang, les poches du précieux liquide revivifieront, à coup sûr, ces petits êtres qui ne demandent qu’à guérir et à vivre. Agréablement surpris par le geste de l’ONG ”La Roue de l’Espoir” qui est allée de lit en lit à la rencontre des petits malades, parents et proches de malades n’ont pas manqué de dire toute leur reconnaissance pour cet élan d’amour, de  générosité et de solidarité.

Le paiement des poches de sang

Le paiement des poches de sang

L’émotion chez les parents

Au chevet de son petits-fils de moins de dix ans hospitalisé depuis quelques jours à la salle 14 de la pédiatrie où il est toujours relié à une perfusion, Madame Philomène Ekpo, s’est dit très émue de l’attention accordée à ces enfants cloués sur un lit d’hôpital. « Je ne vous remercierai jamais assez pour votre appui, et je suis émue que vous ayez  pensé aux enfants. Dieu vous le rendra,  vous aurez encore des opportunités, des partenaires et de nombreux donateurs pour nous accompagner afin que vous continuez de nous venir en aide”, a-t-elle tenu à dire à l’endroit des membres de l’ONG. Même son de cloche  chez la mère d’une toute petite fille âgée d’un peu plus d’un an, atteinte de  rougeole et internée dans ce service. Pour Pamphile Déguénon E.,  le responsable financier de ‘’La Roue de l’Espoir’’, l’acte posé, au-delà de la commémoration de la Journée internationale de l’enfant africain, traduit le désir de l’ONG d’alléger les  peines de dizaines de parents confrontés aux difficultés liées aux réalités de la maladie de leur progéniture. Représentant le directeur général de l’hôpital, Aïzan Montcho, le chef du service social hospitalier du CNHU-HKM a abondé dans le même sens en soulignant la portée de ce geste fort simple mais lourd de symboles. Un geste qui n’aura pas été possible sans l’appui de l’administration et des cadres des douanes béninoises, des cadres du Ministère de la santé ainsi que du Collectif des pharmaciens. Donateurs et partenaires de ‘’La Roue de l’Espoir’’, ces derniers, inlassablement, œuvrent dans l’ombre aux côtés de l’ONG dans ses ambitions de restaurer l’image de la personne humaine dans toute sa splendeur et sa dignité,  et son combat pour les valeurs cardinales comme le respect et une éthique morale. Venus accompagner leur partenaire ce dimanche, Pulchérie Saïzonou et Sylvère Ahouandjinou  de l’association Assistance aux jeunes handicapés du Bénin (AJHB) ont, pour leur part, lancé un appel aux bonnes volontés dans le but d’un accompagnement de  ‘’La Roue de l’espoir’’ dans ses missions. Pour conclure, Axel Hermann Aballo, le chargé à la communication de l’ONG ‘’La Roue de l’Espoir’’ a annoncé la bonne nouvelle, celle de la multiplication, sur l’ensemble du territoire national, de l’acte posé ce dimanche. Il en a profité pour porter à la connaissance de l’opinion le lancement de la « Semaine du tutorat », organisée du 16 au 30 juin et qui couvrira le Bénin tout entier.

Flore NOBIME

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page