.
.

Le triomphe de la vérité

.

4ème journée des éliminatoires du mondial 2014 Bénin-Algérie: Ecureuils et Fennecs face-à-face dimanche à Charles de Gaulle


Vues : 0

Le Onze béninois a donné rendez-vous à son homologue de l’Algérie ce week-end dans le cadre de la 4ème journée des éliminatoires du mondial Brésil 2014. A l’aller, les Rongeurs de la Méditerranée l’ont emporté sur le score de 3-1. Ce résultat condamne les Ecureuils à un exploit ce dimanche devant leur public. Mais la situation à la fédération n’est pas de nature à faire rêver les supporters béninois.   

Les Fennecs sont en tête du groupe avec les Aigles du Mali (6pts chacun). Le Bénin vient en 3ème position avec 4 points. Après le match aller où le Onze national a  été battu sur le score de 3-1 à Blida, Stéphane Sessègnon et ses coéquipiers sont condamnés à une victoire pour survivre dans la compétition. Les Algériens comptent améliorer leur position et continuer leur lutte à distance avec les Maliens.

Les deux formations au grand complet

Les deux techniciens ont battu le rappel de leurs troupes. En effet, le Bénin, privé à l’aller de son capitaine Stéphane Sessègnon comptera sur lui et la plupart des expatriés. Koukou, Adéoti, Imorou, Ogoubiyi, Gestede, Babatundé… seront au départ ce dimanche au stade Charles de Gaule à Porto-Novo. Du côté algérien, Vahid Halilhodzic a un panel de joueurs aussi bien talentueux qu’expérimentés tels que Liassine Cadamuro, Faouzi Ghoulam, Hilal Soudani, Saphir Taïder, Adlène Guedioura, Essaïd Belkalem… La bataille s’annonce alors rude pour cette rencontre.

Une situation tumultueuse au sein des Ecureuils

Pour cette rencontre où on devrait s’attendre à une union sacrée autour des Ecureuils, c’est le contraire. A quelques jours de la rencontre, la situation n’est pas du tout au repos pour le Onze national. Après les épisodes liés à Amoros et le comité exécutif, ce sont les membres eux-mêmes qui défraient la chronique. Anjorin Moucharafou et ses amis d’hier n’accordent plus leurs violons sur un certain nombre de questions qui touchent la gestion courante du football. Il y a même certains membres qui ne se parlent plus et se sont déclarés la guerre. Cette situation inédite ne va pas certainement faire régner la sérénité au sein d’un groupe qui ne possède pas en son sein des joueurs d’envergure. Mais d’habitude, le peuple béninois peut croire à un miracle de son équipe nationale.

 4ème journée : 7 au 11 juin 2013

Centrafrique – Afrique du Sud
Botswana – Ethiopie

Sierra Leone – Tunisie
Cap-Vert – Guinée équat.

Gambie – Côte d’Ivoire
Maroc – Tanzanie

Soudan – Ghana
Zambie – Lesotho

Niger – Burkina Faso
Gabon – Congo

Kenya – Nigeria
Malawi – Namibie

Zimbabwe – Egypte
Guinée – Mozambique

Bénin – Algérie
Mali – Rwanda

Togo – Cameroun
Libye – RDC

Angola – Sénégal
Ouganda – Liberia

Mathias COMBOU

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page