.
.

Le triomphe de la vérité

.

PRÉPARATIF DU MATCH BÉNIN-ALGÉRIE: 1ère séance d’entrainement pour les Ecureuils, Manuel Amoros victime d’une agression


Vues : 0

Manuel Amoros, le sélectionneur des Ecureuils agressé

Manuel Amoros, le sélectionneur des Ecureuils agressé

La sélection nationale est passée à la phase active de sa préparation pour le match retour contre l’Algérie comptant pour la 4ème journée des éliminatoires du mondial 2014. Au cours de cette 1ère séance, le groupe s’est présenté incomplet. Et pour cause, le capitaine Stéphane Sèssègnon, Oscar Olou, Bocco Romuald, Angan Jean Louis Pascal, Rudy Gestede et Emmanuel Imorou n’ont pas encore rejoint le campement. Pour ce qui est de l’effectif présent, il faut dire que le travail a bien commencé. Si Séidath Tchomogo et Razack Omotoyossi se sont entrainés hors du groupe, Mouri Ogounbiyi, lui a suivi la séance du banc de touche. Les autres joueurs évoluant à l’extérieur présents sont Anicet Adjamossi, Jordan Adéoti, Mohamed Aoudou, Abou Maïga, Guillaume Bemenou, Arsène Menessou, Djiman Koukou. Du côté des locaux, ils sont tous au nombre. Il s’agit de William Dassagaté, Badarou Nana Nafiou, Didier Sossa, Lazadi Fousséni, David Djigla et Saturnin Allagbé. Il faut signaler que le sélectionneur, Manuel Amoros a été victime d’une agression avant l’entame de cette séance au stade Charles de Gaulle de Porto Novo.

Manuel Amoros agressé par un supporter !

La scène inattendue s’est produite alors que le sélectionneur descendait les marches du bus qui transportait les Ecureuils. Manuel Amoros a été agressé par un jeune (un vil individu, selon le communiqué de presse de la Fbf). Ainsi, cela fait la deuxième fois qu’un sélectionneur se fait agresser au Bénin. René Taelman, en 2007, avait aussi été agressé. Cette fois-ci, c’est le tour du technicien français. « Le Bureau du Comité Exécutif de la Fédération Béninoise de Football s’insurge contre la violence commise sur la personne de l’entraîneur national; condamne avec véhémence cet acte ignoble d’une époque révolue. Il condamne, par la même occasion, toute agression des dirigeants, des joueurs, des entraîneurs et des membres de l’encadrement technique de l’équipe », précise le communiqué de presse signé du président Anjorin Moucharafou.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page