.
.

Le triomphe de la vérité

.

Manœuvres pour une clémence du Chef de l’Etat envers l’ancien DG/SONACOP: Le Chef de l’Etat rejette les doléances des proches de Expédit Houéssou


Vues : 3

« La lutte contre la corruption est non négociable avec Boni Yayi ». Ainsi, s’est exprimé le Chef de l’Etat  dimanche dernier pour marquer  son refus catégorique d’intervenir en faveur de l’ancien directeur général de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (SONACOP), Expédit Houessou. En effet, à la faveur d’une rencontre avec la jeunesse au palais de la présidence, le Chef de l’Etat s’est dit surpris de la demande de certains proches de l’ancien directeur général de lui faire bénéficier de mesures de clémence en dépit de la gravité des faits mis à sa charge par la commission Alidou Koussé chargée de l’audit de la société. « …Avec ça, on me dit d’intervenir… », a lâché Boni Yayi avant d’opposer une fin de non recevoir à la demande formulée à son égard. D’ailleurs, il a annoncé des audits tous azimuts dans les sociétés publiques pour dénicher d’autres cas de malversations et de gestion approximative de la part des cadres chargés de leur gestion en vue de leur faire subir la rigueur de la loi. Ainsi, s’engageant pour une traque implacable à l’encontre des prévaricateurs des deniers publics, le Chef de l’Etat a promis œuvrer pour faire de la bonne gouvernance une réalité tout au long de son passage à la tête de l’Etat béninois.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page