.
.

Le triomphe de la vérité

.

Un an après le symposium sur “La Pierre angulaire que les bâtisseurs ont rejetée”: L’Ong Vision Pentecôte fait des émules dans la jeunesse


Vues : 2

Les 22, 31 mai et les 1er et 02 juin 2012 derniers, l’Ong Vision Pentecôte avait marqué d’un cachet spécial, ses 10 ans d’existence. C’était par l’organisation d’un gigantesque symposium entièrement dédié à la jeunesse béninoise. Le but, à l’époque, selon les explications données par le Président de l’Ong, Thomas Sossa,  c’est de faire découvrir à la jeunesse, la solution qu’il faut pour que le Bénin prenne réellement son envol économique afin que les jeunes  retrouvent le mieux-être dont ils rêvent depuis fort longtemps. Et cette solution, c’est le retour aux valeurs éthiques et morales, lequel passe par la reconsidération de la Pierre angulaire (Jésus-Christ) que les Bâtisseurs (les anciens dirigeants) ont rejetée. Un rejet qui, selon ses explications, reste la principale cause de leurs échecs successifs.  A l’issue de ce symposium qui a réuni des jeunes venus des différentes régions du pays à l’hôtel Bénin Marina de Cotonou, la jeunesse a pris de fermes engagements. L’un des principaux engagements reste celui inscrit au deuxième point  des trois fondamentaux engagements pris. Il s’agit de celui intitulé « Engagement personnel, voir de toute la jeunesse béninoise à cultiver l’amour, la fraternité, l’abnégation, le travail. Servir et se sacrifier ». Mieux, à ce symposium, les jeunes se sont également engagés à s’identifier à la Pierre angulaire qui est Jésus-Christ afin de réussir là où les aînés ont trébuché pour avoir rejeté ladite Pierre angulaire. Un an après, peut-on dire que ces engagements ont été réellement respectés. A la lumière de quelques observations, on peut répondre par l’affirmative. D’autant plus que quelques mois après la clôture de ce grand symposium, l’on a remarqué un mouvement d’émulation au sein de la jeunesse. La preuve, dans un nouveau concept dénommé « Jeune, sois tranquille, l’avenir est certain », porté par le chantre de l’Eternel, Arnaud Migan, un groupe de jeunes s’est engagé à prendre leur destin en mains. A travers des concerts auxquels une forte mobilisation de la jeunesse béninoise a été associée, l’on a permis à la jeunesse de jouir de ses potentialités pour bâtir « le Bénin nouveau » capable de lui permettre d’assouvir ses rêves. A cette occasion, les discours ont été clairs. « Briser dans la douceur, le pont entre les anciens et la génération montante pour reconstruire un  Bénin nouveau ». Nombre de jeunes n’ont pas caché à l’époque, leur joie de voir éclore, cette nouvelle génération de jeunes engagés pour faire décoller les choses. A partir de ce moment d’ailleurs, le concept a embrasé la jeunesse et partout, notamment sur les grands points  de concentration des jeunes, des débats se font autour du concept. Toute chose qui stimule les consciences et rend définitivement la jeunesse plus entreprenante et tournée vers les valeurs éthiques et morales. Il urge alors de répandre ce message sur tout le continent africain afin l’Afrique décolle.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page