.
.

Le triomphe de la vérité

.

Récurrence d’actes de violences sur les stades béninois: Moucharafou Anjorin condamne les arbitres


Vues : 1

Anjorin Moucharafou

Anjorin Moucharafou

Au siège de la Fédération béninoise de football s’est tenue vendredi dernier, une rencontre entre les acteurs du championnat. Au cœur des débats, les récents actes de violences observés sur les stades, notamment ceux qui sont survenus au St Louis Stadium de Kraké. Moucharafou Anjorin en a profité pour inviter les arbitres à faire du sérieux tout en les condamnant.

‘’L’arbitrage béninois laisse à désirer. Il est mauvais’’. Ainsi, les hommes en noir béninois doivent revoir leur copie. C’est du moins ce que l’on peut retenir de la rencontre de vérité qui a eu lieu le vendredi 3 mai dernier au siège de la Fédération béninoise de football, à Porto novo. Au cours de cette séance qui a connu la participation de Jean Marc Adjovi Bocco et de Jérôme Champagne, tous deux sollicités par le gouvernement béninois à travers le ministère des sports, Moucharafou Anjorin n’a pas eu la langue de bois. Avec un franc parlé, il a condamné les arbitres qu’il a dénoncés d’être à la base de la violence sur les stades depuis peu. « Vous faites très mal votre travail. Si on doit être franc, chers arbitres, c’est de vous dire que c’est de votre faute que la violence survient sur les stades », a-t-il accusé. D’autres acteurs présents à cette rencontre dont les journalistes, lui ont emboité le pas. Car, pour eux, les arbitres béninois ont fait preuve de beaucoup de laxisme dans leurs prises de décisions. «Mais, si ces genres de choses arrivent, c’est parce qu’ils subissent beaucoup de pressions », va lâcher le secrétaire général de la commission centrale des arbitres, René Affognon qui a poursuivi : « Monsieur le président, ce n’est pas pour vous donner raison. Mais laissez-moi vous dire qu’après la désignation des arbitres pour un match, les responsables de clubs multiplient des coups de fils et tentent de négocier les matches avec ces arbitres». Et au président d’appuyer : « nous avons des aveux de certains parmi les arbitres qui ont même pris de l’argent pour siffler n’importe quoi ».

Des responsables bientôt dénoncés ?

Mais suite à ces confessions qui montrent qu’en même temps que des responsables de clubs, des arbitres sont complices des négociations des matches, le président de la Fbf a fait une proposition qui doit pouvoir amener les uns et les autres à se montrer plus honnêtes. « Mes chers arbitres, désormais, mettez dans vos rapports les responsables de clubs qui vous auraient appelé ou mis la pression avant le match», a-t-il  demandé. Mais, cette proposition n’a pas eu l’approbation de tous les participants puisque dans la salle, certaines voix se sont élevées. Elles affirmaient qu’il ne sera pas possible que les mis en cause du jour dénoncent ces responsables indélicats. Plusieurs autres points ont été abordés dont le renforcement de la sécurité sur les stades.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page