.
.

Le triomphe de la vérité

.

Entreprise: Proparco et Bio accordent 6,6 milliards de FCFA au groupe CDPA


Vues : 1

Jean Baptiste Satchivi recevant  les documents du partenariat des mains de Julien Lefilleur

Jean Baptiste Satchivi recevant les documents du partenariat des mains de Julien Lefilleur

Jean-Baptiste Satchivi et son équipe ont le sourire. PDG du groupe CDPA, il a signé vendredi un accord de partenariat avec le consortium Proparco-Bio pour un montant de 6,6 milliards de FCFA. La cérémonie d’échange de documents devant consacrer l’entrée en vigueur effective de cet accord a eu lieu au siège du groupe en présence des responsables de Proparco, de l’Agence française de développement et de CDPA. Le responsable Afrique de l’Ouest de Proparco, représentant du consortium a indiqué, à l’occasion, que son institution a été créée pour favoriser le développement économique à travers le financement du secteur privé, notamment dans le secteur financier. Mais, il se consacre au financement direct du secteur privé lorsqu’il l’estime nécessaire. Pour Julien Lefilleur, cet accord est le premier du genre réalisé par son institution au Bénin depuis 7 à 8 ans. Quant à Jean-Baptiste Satchivi, il a noté que ce vendredi 19 avril 2013 est bien un jour mémorable pour lui et son équipe. « C’est une consécration pour notre groupe de pouvoir se retrouver en partenariat avec une institution financière de développement de la taille de PROPARCO avec l’autre institution belge de financement pour le développement qu’est Bio», a-t-il dit. Il a également affirmé que ce sont « des efforts de 25 ans d’assiduité, de conviction et de travail acharné chaque jour ». Créée en 2004, Agrisatch, la branche de production du groupe est le principal bénéficiaire de ce financement. Première entreprise de production avicole au Bénin avec une production annuelle de 30 millions d’œufs, Agrisatch est le principal bénéficiaire de ce financement. Le prêt ainsi obtenu devrait lui permettre de doubler sa production. Il s’agit, à terme, de réduire le déficit alimentaire du Bénin en procurant aux consommateurs des protéines animales de qualité et en réduisant le poids des importations. « Nous avons l’habitude de consommer ce que nous ne produisons pas et de produire ce que nous ne consommons pas », a fait remarquer le PDG du groupe CDPA. Mais, il a ajouté qu’il est temps d’inverser cette tendance. Institution financière de développement, PROPARCO est détenue par l’Agence Française de Développement (AFD) et des actionnaires privés du Nord et du Sud. Sa mission est de catalyser l’investissement privé dans les pays émergents et en développement en faveur de la croissance, du développement durable et de l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Il compte parmi les principales institutions financières bilatérales de développement dans le monde. Quant à BIO, c’est une Institution financière de Développement (IFD) créée en 2001 dans le cadre de la Coopération belge au Développement pour soutenir la croissance du secteur privé dans les pays en développement. Elle finance les institutions financières, les entreprises et les projets d’infrastructure à caractère privé.

Olivier ALLOCHEME

PROPARCO ET BIO SOUTIENNENT L’AGROINDUSTRIE EN AFRIQUE DE L’OUEST

Cotonou, le 19 avril 2013. PROPARCO, l’institution financière dédiée spécifiquement au secteur privée, filiale de l’agence française de développement (AFD) et BIO, la société belge d’investissement pour les pays en développement, annoncent la signature d’un prêt d’un montant de 10M€, équivalent à 6.6 milliards de FCFA, avec le groupe agro-alimentaire béninois CDPA (Comptoir de Distribution de Produits Alimentaires) pour développer la production avicole de sa filiale Agrisatch.

Au Bénin, la production avicole locale ne permet pas de couvrir les besoins du pays. En effet, la production de volaille représente moins de 20% du marché tandis que la production d’œufs couvre à peine 10% de la demande potentielle locale.

Face à ce constat, le groupe CDPA, jusque là actif dans le négoce de produits alimentaires, décide en 2004 de créer, la filiale Agrisatch dédiée à la production avicole. Agrisatch s’est progressivement imposée comme la première entreprise agro-industrielle de production avicole au Bénin avec une production annuelle de 30 millions d’œufs et 75t de viande de volaille.

Le groupe souhaite aujourd’hui réduire sa dépendance vis-à-vis des importations en renforçant les capacités de production de sa filiale Agrisatch. Le financement de PROPARCO et de BIO permettra de soutenir un programme d’investissement ambitieux qui doit permettre à Agrisatch de doubler ses capacités de production.

« Cette opération de financement répond à la volonté de notre groupe d’affirmer son engagement pour la sécurité alimentaire par la réduction à terme de l’importation au profit de l’investissement productif et créer davantage de valeur ajoutée dans le pays », explique Jean-Baptiste Satchivi, Président Directeur Général du groupe CDPA.

« PROPARCO est heureuse de soutenir les activités agro-industrielles d’un groupe comme CDPA et de contribuer à répondre aux besoins alimentaires croissants dans la sous-région tout en soutenant le développement de l’industrie locale » ajoute Julien Lefilleur, Responsable Afrique de l’Ouest de Proparco.

Cet investissement permettra de soutenir la production avicole en Afrique de l’Ouest en accompagnant l’évolution d’une entreprise d’une activité commerciale vers une activité industrielle dans un processus d’intégration verticale. Cet investissement favorisera ainsi la lutte contre l’insécurité alimentaire grâce à un meilleur accès à une alimentation de qualité, la création d’emplois locaux et des revenus pour une entreprise béninoise et pour le pays.

A PROPOS DE

PROPARCO, institution financière de développement, est détenue par l’Agence Française de Développement (AFD) et des actionnaires privés du Nord et du Sud. Sa mission est de catalyser l’investissement privé dans les pays émergents et en développement en faveur de la croissance, du développement durable et de l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement. PROPARCO compte parmi les principales institutions financières bilatérales de développement dans le monde. Elle intervient sur quatre continents, allant des grands pays émergents aux pays les plus pauvres, en particulier en Afrique, avec un haut niveau d’exigence en matière de responsabilité sociale et environnementale.

 

BIO, est une Institution financière de Développement (IFD) créée en 2001 dans le cadre de la Coopération belge au Développement pour soutenir la croissance du secteur privé dans les pays en développement. Elle finance les institutions financières, les entreprises et les projets d’infrastructure à caractère privé. BIO peut également financer des programmes d’assistance technique pour des entreprises clientes ainsi que des études de faisabilité. Dans le cadre de ses investissements, BIO encourage ses partenaires à mettre en place les bonnes pratiques en matière de gouvernance et de responsabilité sociale et environnementale. BIO recherche la complémentarité par rapport aux institutions financières traditionnelles et sélectionne des projets présentant un équilibre entre retour sur investissement et impact sur le développement. BIO est membre d’EDFI (European Development Finance Institutions).

Site web : www.bio-invest.be

CDPA-Agrisatch, Fondée en 1988, CDPA est une entreprise familiale active dans l’import-export de produits alimentaires. CDPA est le premier importateur de poissons et deuxième importateur de volaille du Bénin. La stratégie du groupe vise à remonter la chaine de valeur afin de réduire à terme sa dépendance vis-à-vis des importations. Cette stratégie se matérialise par la mise en place d’industries locales. Le groupe a ainsi créée en 2004, la filiale Agrisatch dont l’objet est la production et la distribution de produits avicoles (œufs et volaille).

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page